France - Arménie : Benzema, un habitué des sifflets

Par , publié le
Foot Karim Benzema lors du France - Arménie du 08 octobre 2015
Karim Benzema lors du France - Arménie du 08 octobre 2015

Avant de marquer un doublé et de porter ainsi le score du match France - Arménie à 4 à 0, Karim Benzema a possiblement été la cible de sifflets. Le principal intéressé déclare en tout cas ne pas vouloir s'en soucier.

Le France - Arménie de jeudi soir n'a pas débuté de manière flamboyante du côté des Bleus, la faute entre autres à une bonne présence des Arméniens qui ont ainsi empêché les hommes de Didier Deschamps d'installer leur jeu durant une partie de la première mi-temps. Même si la possession du ballon est assez rapidement apparue insolente chez les Tricolores.

Il aura fallu attendre jusqu'à la 35ème minute pour qu'Antoine Griezmann ouvre le score sur une passe décisive de Karim Benzema. Yohann Cabaye accentuera la marque à la 55ème minute avec un enchaînement semblant témoigner d'une confiance retrouvée pour le nouveau joueur de Crystal Palace.

Karim Benzema : double buteur contre l'Arménie, et les sifflets ?

Et alors que la maîtrise du jeu de Lassana Diarra et ses coéquipiers appelait à un résultat plus lourd encore, l'attaquant français du Real Madrid s'est exécuté en retrouvant le chemin des filets à la 77ème minute. À sa tête victorieuse succèdera, deux minutes plus tard, un face-à-face lui aussi gagnant avec le portier arménien. Mais avant ce doublé, des sifflets s'étaient fait entendre des tribunes, possiblement à l'encontre de Karim Benzema.

"Parfois c'est dur, mais il ne faut rien lâcher"

Interrogé sur le sujet, le joueur a répondu au micro de TF1 avoir "l’habitude des sifflets", en indiquant par la même occasion la nécessité d'en "faire abstraction et [de] se concentrer sur le terrain. Parfois c’est dur, mais il ne faut rien lâcher". L'attaquant est sorti sur blessure à quelques minutes de la fin de la rencontre, mais le sélectionneur de l'Équipe de France n'en est pas apparu trop inquiet : "Karim Benzema a ressenti une gêne derrière la cuisse. J'espère que ce n'est pas trop méchant." Si la question de sa présence ou non au match de dimanche contre le Danemark tient de l'anecdote, les supporters de la Maison Blanche espèrent vraisemblablement le retrouver en forme pour le PSG - Real Madrid du 21 octobre prochain.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus