Un Français vit normalement avec 90% de son cerveau manquant

Par , publié le
Sciences Illustration. Les connections dans le cerveau humain.
Illustration. Les connections dans le cerveau humain.

La très sérieuse revue médicale The Lancet relate le cas d'un Français qui vit tout à fait normalement avec seulement 10% du cerveau présent dans boîte crânienne.

Certes, le cas de cet homme de 44 ans vivant avec seulement 10% de son cerveau a été publié en 2007 dans la revue The Lancet. Mais un psychologue belge vient la porter à nouveau à notre connaissance en l'éclairant d'un jour nouveau.

Une hydrocéphalie à l'origine de cas rarissime

Alors qu'il est enfant, cet homme est atteint d'hydrocéphalie, c'est-à-dire une accumulation de liquide céphalorachidien dans la boite crânienne. Un tube implanté pour l'évacuer lui a été retiré à l'âge de 14 ans, mais le liquide s'est visiblement à nouveau accumulé. Car en juillet 2007, se plaignant d'une douleur à la jambe, il passe une IRM dont les résultats stupéfient les praticiens : son crâne est bel et bien toujours rempli de liquide.

Et si l'homme présente un quotient intellectuel de 75, soit en-dessous de la moyenne, ce père de 2 enfants travaillant dans l'administration n'est pour autant pas considéré comme handicapé mental.

La pleine conscience remise en cause

Retour de nos jours. Le psychologue Axel Cleeremans, professeur de science cognitive à l'Université libre de Bruxelles, revient sur ce cas insolite : "Aucune théorie n’explique comment une personne, dont 90% des neurones sont absentes, peut avoir un comportement tout à fait normal", a-t-il déploré dans le magazine Quartz. Quoi qu'il en soit, les théories de la pleine conscience sont quant à elles bien bouleversées par ce cas.

A l'occasion d'une conférence en Argentine, le psychologue avance une hypothèse : selon lui, ce cerveau qui n'a pas fait l'objet d'une endommagement brusque s'est en quelque sorte adapté au fur et à mesure du temps.

Crédits photos : Alex Mit/Shutterstock

Partager cet article