Le dentiste fait encore peur à la moitié des Français

Par , publié le | modifié le
Santé Illustration. Les instruments d'un dentiste.
Illustration. Les instruments d'un dentiste.

Près d'un Français sur deux déclare avoir très peur de se rendre chez le dentiste. Pourtant, quelques mesures simples permettraient de faire baisser cette crainte plus ou moins rationnelle.

Il y a peu, nous vous expliquions que les Français tardaient souvent lorsqu’il s’agissait de prendre rendez-vous chez le dentiste. 4 Français sur 10 attendaient trop avant de consulter pour des problèmes dentaires. Une situation qui, selon un sondage d’OpinionWay pour le site Doctolib, s’expliquerait par le fait que près de 50 % des Français ont peur du dentiste.

Les jeunes et les femmes (particulièrement) n’aiment pas le dentiste

Dans le détail, cette étude d’OpinionWay précise que ce sont les femmes qui redoutent le plus la roulette puisqu’elles sont 55 % à avouer leur peur. Les plus jeunes ne sont pas en reste puisque dans la catégorie des 25 à 34 ans, 54 % des personnes interrogées indiquent que le dentiste les effraie.

Parmi les plus grands motifs de peur, la peur d’avoir mal est la cause principale de cette frousse du dentiste puisque 40 % des personnes interrogées indiquent qu’elles craignent d’avoir mal (là encore les femmes et les plus jeunes sont les plus touchés).

Des mesures simples pour réduire le traumatisme du dentiste

Pour faire face à la peur, 12 % des personnes sondées déclarent qu’elles préfèrent se faire accompagner par un proche avant un rendez-vous (14 % pour les femmes, 9 % pour les hommes). Le stress est parfois si fort que dans 17 % des cas, les patients indiquent avoir pensé à annuler un rendez-vous.

Pourtant, il ne suffirait pas de grand-chose pour rendre ce moment plus agréable. 69% des sondés indiquent qu’une musique d’ambiance douce pourrait faire baisser leur stress du dentiste. 60 % optent pour une lumière plus douce, pour 41% des personnes interrogées, un aquarium permettrait de faire baisser leur peur alors que 35 % des patients aimeraient une télé au plafond de la salle d’examen pour faire passer leur crainte.

Crédits photos : Robert Kneschke/shutterstock.com

Partager cet article