Fox News lâche son animateur vedette, accusé de harcèlement sexuel

Par , publié le
International
L'ex-animateur de Fox News Bill O'Reilly

Bill O'Reilly a finalement été lâché par la famille Murdoch, propriétaire de la chaîne conservatrice dans laquelle il officiait depuis une vingtaine d'années.

Depuis 1996, The O'Reilly Factor était l'une des émissions les plus suivies aux Etats-Unis. Son présentateur vedette a finalement été écarté par la chaîne Fox News, craignant sans doute que le scandale de harcèlement sexuel qui touche Bill O'Reilly ne finisse par entâcher durablement son image.

Une forte somme pour acheter le silence de 5 femmes ?

Au début du mois, le New York Times avait révélé que l'animateur avait déboursé 13 millions de dollars afin d'acheter le silence de cinq femmes l'impliquant dans une affaire de harcèlement sexuel. Parti depuis en vacances, le présentateur et la Fox News ont décidé que son retour à l'antenne prévu lundi prochain n'aurait pas lieu.

"Après un examen exhaustif des accusations, la société et Bill O'Reilly se sont mis d'accord pour que Bill O'Reilly ne revienne pas à Fox News", a écrit cette dernière dans un communiqué laconique.

Une rupture de contrat avec des millions à la clé

De son côté, O'Reilly a balayé d'un revers de la main les accusations dont il fait l'objet : "Il est profondément décourageant que nous nous séparions pour des affirmations complètement infondées", écrit-il également par voie de communiqué. Avant cela, il s'était défendu en arguant que sa popularité l'exposait à "des poursuites par des individus qui veulent de l'argent pour éviter toute publicité négative". Depuis l'éclatement de l'affaire, de nombreux annonceurs avaient retiré l'émission populaire de leur budget.

D'après plusieurs médias américains, la rupture de contrat qui découle de cette séparation pourrait atteindre 25 millions de dollars. Ce n'est pas le premier scandale de harcèlement sexuel à toucher la chaîne. A l'été 2016, l'ancien patron et créateur de la chaîne Roger Ailes avait été contrant à démissionner après avoir été accusé des mêmes faits par Gretchen Carlson, ancienne animatrice. Au début du mois, nouveau rebondissement avec l'assignation en justice du même Roger Ailes par une éditorialiste de Fox News.

Crédits photos : Fox News

Partager cet article

Pour en savoir plus