Florence Foresti : sa fille, sa "merveille"

Par , publié le
People
Florence Foresti sur un plateau de télévision

L'humoriste Florence Foresti s'exprime aujourd'hui sur sa vie professionnelle, son rapport à l'engagement dans l'actualité, et avoue que sa fille de 9 ans la "bluffe" sur tous les plans.

Depuis neuf ans, Florence Foresti est mère d'une petite fille. Un bonheur à ses yeux qu'elle ne partage plus autant qu'avant avec le père de son enfant, en étant ainsi séparée. Souhaiterait-elle malgré tout donner de frères et sœurs à Toni ? L'humoriste déplore aujourd'hui que ce désir, avéré, ne puisse se concrétiser.

"Je regrette que ma fille n'ait pas de fratrie. Mais, avec deux enfants, j'aurais été une maman qui aurait été deux fois plus en retard à l'école !" Dans un long entretien accordé au magazine Elle, Florence Foresti ne tarit d'ailleurs pas d'éloges sur le fruit de ses entrailles : "Toni a 9 ans. Devant elle, je suis sans défense, hypnotisée, c'est ma merveille, tout me bluffe en elle".

La fille de Florence Foresti la "bluffe" en "tout"

L'humoriste s'exprime de même sur sa façon de travailler, elle qui n'assure actuellement la promotion d'aucune actualité : "Je dois me surprendre sinon je suis malheureuse. Mais si ce n'est pas maîtrisé, je n'y vais pas. Quand j'arrête un spectacle, je ne peux pas le reprendre. Et quand j'en prépare un, je vais le répéter quatre heures par jour avec ceux en qui j'ai confiance."

On apprend au pasage que si elle a elle-même demandé à animer la soirée des César, une interprétation de ses propos peut laisser entendre un désir de ne pas réitérer l'expérience : "C'est mon côté sale gosse. Ils se sont quand même un peu tâtés avant de me confier les clés. Ça faisait quatre ans que j'y songeais. C'était un défi relatif, j'ai pu contacter des comédiens que j'adore et j'étais très bien entourée. C'était une expérience unique, qui le restera."

Prise de position : "ce n'est pas ce que l'on attend d'un artiste"

Et quand bien même Florence Foresti a choisi d'user de sa notoriété pour pousser la cause d'un centre spécialisé dans la prise en charge de femmes violentées, qu'on ne l'attende toutefois pas pour se prononcer publiquement en faveur de telle ou toute personnalité, par exemple politique : "Je m'interdis toute prise de position. Pour moi, ce n'est pas ce que l'on attend d'un artiste."

Interrogée sur le cas de l'élection américaine et sur les paroles émises par différentes célébrités, elle répond qu'elle ne pourrait s'écarter de la voie humoristique pour traiter ce genre de sujet en France : "Robert De Niro est très habité par sa colère, par son combat. Si, en France, on en arrivait à ce stade, je prendrais mes armes d'humoriste, avec une mise en scène."

Crédits photos : Maxime Bruno/Comédie/Phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus