Firefox sera plus fort en 2017

Par , publié le
Web Firefox
Firefox

Mozilla vient d'annoncer que l'an prochain, son navigateur Firefox sera doté d'un nouveau moteur de rendu, le Projet Quantum, appelé à le rendre encore plus performant.

À l'heure actuelle, le navigateur Firefox fonctionne sous le moteur de rendu Gecko. Ce dernier a vu le jour en 1998, soit il y a près de vingt ans. Bien que toujours efficace, il apparaît cependant en difficulté dans la délivrance d'une expérience de navigation optimale.

Une situation qui ne sera plus dans le courant de l'année prochaine. David Bryant, chef de la plateforme "ingénierie" chez Mozilla, a ainsi récemment annoncé le remplacement de Gecko par le Projet Quantum. C'est-à-dire le passage à un nouveau moteur de rendu appelé à booster les performances de Firefox.

Projet Quantum : le moteur de rendu pour Firefox en 2017

Le Projet Quantum vise à s'appuyer sur les capacités des derniers processeurs et cartes graphiques en date, lesquels lui permettront par exemple d'installer un système de tâches en parallèle. Dans un billet de blog, David Bryant explique que "les navigateurs web sont apparus pour la première fois à l'ère des PC. Ces premiers ordinateurs n'avaient que des processeurs monocœur qui ne pouvaient que traiter les commandes dans un seul flux, de manière à ce qu'ils ne fassent qu'une chose à la fois.

Même aujourd'hui, la plupart des navigateurs font tourner une page individuelle dans un seul fil d'exécutif et sur un seul noyau. Mais de nos jours, nous parcourons la toile sur des téléphones, des tablettes et des ordinateurs portables aux processeurs bien plus sophistiqués, souvent avec deux, quatre ou bien plus de noyaux."

PC, Mac, Linux et périphériques mobiles concernés

À quoi les utilisateurs de Firefox sur PC, Mac, Linux et périphériques mobiles doivent-ils donc s'attendre une fois ce nouveau moteur de rendu déployé ? "Votre expérience toute entière de la toile vous apparaîtra différente. Les pages se chargeront plus rapidement et leur défilement sera bien plus fluide. Les animations et les applications interactives répondront instantanément, et seront capables de gérer plus de contenu intensif tout en conservant des cadences d'images consistantes. Et le contenu le plus important à vos yeux aura automatiquement la plus forte priorité, avec une puissance de calcul concentrée là où vous en avez le plus besoin."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article