FIFA : Sepp Blatter sous surveillance médicale

Par , publié le
Foot Sepp Blatter, président de la FIFA.
Sepp Blatter, président de la FIFA.

Sepp Blatter, suspendu de ses fonctions de président de la FIFA pour une durée totale de 90 jours, a été placé sous surveillance médicale d'après son porte-parole.

Klaus Stöhlker, porte-parole du président démissionnaire de la FIFA Sepp Blatter, a communiqué vendredi que ce dernier a été placé sous "évaluation médicale". La radio zurichoise Radio 1 évoque un incident médical qui serait survenu mercredi soir.

Le porte-parole de Sepp Blatter a néanmoins tenu à rassurer l'opinion : "Tout est sous contrôle et il n'y a pas lieu de s'affoler". Les symptômes observés seraient "liés au stress" ressenti par celui qui a été suspendu de ses fonctions à la tête de la FIFA pour une durée de 90 jours. En excluant d'éventuelles complications, Sepp Blatter devrait ainsi revenir aux affaires dans le courant du mois de janvier 2016.

Sepp Blatter sous évaluation médicale : "il n'y a pas lieu de s'affoler"

Cette surveillance médicale, nous précise BFMTV, est censée se tenir au domicile de Sepp Blatter pendant une dizaine de jours. Une période pendant laquelle le septuagénaire n'effectuera aucune apparition publique et ne se soumettra à aucun rendez-vous. C'est ce qu'a confirmé sa fille Corinne Blatter.

Des symptômes visiblement "liés au stress"

Rappelons que la suspension de 90 jours prononcée à son encontre par le comité d'éthique de la FIFA est la conséquence d'un versement d'1,8 million d'euros accordé à Michel Platini en février 2011 pour une prestation de conseil achevée l'année suivante. Un verdict s'étant au passage également appliqué à l'actuel patron de l'UEFA, lequel demeure toutefois toujours candidat à la présidence de la FIFA. À l'heure actuelle, on compte sept hommes en lice dans cette élection : le Prince Ali Ben Al-Hussein (Jordanie), Musa Hassan Bility (Liberia), Jérôme Champagne (France), Gianni Infantino (Suisse), Michel Platini (France), le Cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa (Bahreïn) et Tokyo Sexwale (Afrique du Sud). Et le journaliste Pierre Ménès d'avoir noté dans une récente édition du Canal Football Club que Michel Platini apparaît comme le seul ex-footballeur de la liste.

Crédits photos : Capture écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus