Fièvre catarrhale ovine : 90 cas en 2 mois dans 13 départements

Par , publié le | modifié le
Santé
Moutons

En l'espace de 2 mois c'est 90 nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine ont été détectés en France au sein de 13 départements.

Il y a de cela un peu plus d'un mois, nous rapportions une vigilance étendue à 11 départements après la découverte de nouveaux cas de fièvre catarrhale ovine dans le Cantal, l’Indre, la Loire et la Saône-et-Loire. Quelque 30 jours auparavant, un premier cas de cette maladie avait été confirmé dans l'Hexagone.

Fin octobre, il était question de 72 cas observés dans 10 départements. Et d'après les informations communiquées par nos confrères de Ouest-France, on compte actuellement 90 foyers infectieux en France au sein de 13 départements. Précédemment, de premiers cas de fièvre catarrhale ovine avaient été enregistrés dans l'Aveyron, la Corrèze et la Haute-Loire.

Nouveaux cas de fièvre dans l'Allier et le Puy-de-Dôme

On remarquera que dans l'Allier et le Puy-de-Dôme, soient les départements les plus ciblés par cette fièvre, ont été respectivement relevés 3 et 4 nouveaux foyers, portant ainsi leurs totaux à 31 et 28. Des cas supplémentaires sont également apparus dans le Cantal (4 pour un total de 5), la Creuse (2 pour 8), la Loire (un pour 4), la Nièvre (un pour 3) et en Saône-et-Loire (un pour 3). Le Cher, l'Indre et le Loiret n'ont quant à eux pas constaté d'augmentation de leurs foyers (trois cas au total pour le Cher et un chacun pour l'Indre et le Loiret).

Plus de 500.000 animaux vaccinés à la mi-octobre

On peut se rappeler qu'une campagne de vaccination avait été mise en place consécutivement à la découverte d'un premier cas dans l'Allier début septembre. Une campagne, nous dit-on, qui visait en premier lieu les animaux appelés à être exportés. Environ un mois plus tard, le ministère de l'Agriculture avait communiqué sur de premières injections administrées à plus de 500.000 bovins, ovins et caprins. Rappelons pour finir que la fièvre catarrhale ovine ne touche que les animaux et peut conduire à la mort, en particulier chez les ovins. Son effet est toutefois nul sur la qualité de la viande ou du lait des bêtes touchées.

Crédits photos : 5demayo / morgueFile

Partager cet article