Les fibres prébiotiques, de précieux alliés pour faire face au stress

Par , publié le
Santé
Des aliments reconnus pour leur contenance en prébiotiques.

Une étude américaine suggère que ces fibres aideraient à restaurer le sommeil après un événement lourd en stress.

Artichaut, ail, flocons d'avoine, oignon, asperge,... voici quelques uns des aliments riches en prébiotiques. Si l'on savait déjà que ces fibres protégaient les bonnes bactéries de la flore intestinale, il se pourrait également qu'elles aident à restaurer le sommeil, particulièrement après un épisode de stress.

L'étude de l'université du Colorado

Le Pr. Monika Fleshner et ses collègues souhaitaient savoir si une telle alimentation était en mesure d'augmenter le nombre de bonnes bactéries intestinales, mais aussi de protéger les microbes de cet organe. D'un autre côté, le but était aussi d'en observer les conséquences sur la restauration du sommeil, bien souvent agité après une période de stress.

Pour ce faire, des rats de laboratoire ont été nourris de prébiotiques avant un événement stressant, que d'autres rongeurs ont aussi subi mais sans ce régime en parallèle. Le résultat, c'est que la microbiote intestinales des rats ayant bénéficié de prébiotiques n'avait pas subi de perturbations après stress. De plus, ils ont récupéré de bonnes habitudes de sommeil, et plus rapidement que leurs autres congénères.

Et chez l'homme ?

D'après le Dr Robert S. Thompson, co-auteur de l'étude parue dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience"le stress reçu par les rats était l'équivalent d'un seul épisode aigu intensif de stress pour les humains comme un accident de voiture ou la mort d'un être cher". Il souhaite désormais conduire une étude similaire, cette fois avec des hommes et femmes.

Mais quoi qu'il en soit, pour le Dr Agnieszka Mika qui a aussi participé à ces travaux, "Jusqu'à présent, aucun effet indésirable des prébiotiques n'a été signalé. Ils se retrouvent largement dans de nombreuses plantes, et sont déjà disponibles dans le commerce".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus