Fête de la musique : JoeyStarr va se produire en prison

Par , publié le | modifié le
Culture Le rappeur Joey Starr
Le rappeur Joey Starr

Le 22 juin, à l'occasion de la Fête de la Musique, le rappeur JoeyStarr va donner un concert dans une prison de Nice en compagnie du DJ Cut Killer.

Si, la faute à l'Euro, TF1 a célébré l'évènement vendredi dernier et que la Fête de la Musique se tient officiellement en ce mardi 21 juin, c'est demain mercredi que le rappeur JoeyStarr va tenir un concert dans le cadre de ce rendez-vous annuel.

Le lieu de sa représentation n'est pas des plus communs puisque le juré de Nouvelle Star va se produire au sein d'une prison, et plus précisément à la maison d'arrêt de Nice comme le rapportent nos confrères belges de 7sur7. Et pas question pour lui d'apparaître seul sur scène puisque le DJ Cut Killer sera également de la partie.

JoeyStarr et Cut Killer en prison pour chanter la musique

La tenue de tels concerts n'a rien d'inédit étant donné que, depuis 2008, l'asso­cia­tion Fu-Jo, fondée par Mouloud Mansouri, s'attache à faire vivre la musique dans les établissements pénitenciers par l'organisation d'évènements dédiés. La playlist ne semble pas avoir été communiquée, mais il est fort probable que JoeyStarr ira piocher dans un répertoire forcément daté puisque, à l'exception de quelques featuring ces dernières années et de l'album en 2015 de son groupe Caribbean Dandee, le dernier opus solo du rappeur remonte à 2011.

L'initiative de l'association Fu-Jo

Rappelons que le 29 juillet 2010, l'ancien champion de tennis et désormais chanteur Yannick Noah avait donné un concert devant quelque 150 détenus du centre de détention des Vignettes, dans le Val de Reuil, et ce dans le cadre de son "Carceral Tour" qui comprenait une dizaine de dates.

Plus récemment, en juillet 2013, c'est le rappeur Orelsan qui avait donné de la voix devant une centaine de détenus de la prison de Toulon-La Farlède. Un peu plus tard dans l'année, en septembre, la chanteuse allemande Nina Hagen aura improvisé un concert, à la demande d'une surveillante de prison, dans le quartier des détenus femmes de la maison d’arrêt de Caen. Et ses 25 spectatrices d'être apparues "extrêmement touchées" de son passage.

Crédits photos : © Jean-François Baumard / CANAL+/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus