Festival d'Athènes et d'Épidaure : Jan Fabre quitte son poste de directeur artistique

Par , publié le
Culture Jan Fabre
Jan Fabre

Le chorégraphe Jan Fabre a décidé de démissionner de son poste de directeur artistique au sein du Festival d'Athènes et d'Épidaure. L'artiste belge évoque une liberté d'action plus restreinte que celle promise.

En février dernier, le chorégraphe Jan Fabre était nommé directeur artistique du festival d'Athènes et d'Épidaure par le gouvernement d'Alexis Tsipras. Un poste que l'artiste belge était censé occuper quatre ans durant en succédant ainsi à Georges Loukos, nommé en 2006 avant d'être renvoyé en décembre 2015 suite à son inculpation pour la perte de 2,7 millions d'euros.

Pourtant, au travers d'une lettre rendue publique par le ministère grec de la Culture, lequel l'a réceptionnée "à grand regret", Jan Fabre a fait savoir samedi qu'il mettait un terme à son mandat : "Je démissionne [...] du poste de directeur artistique du Festival grec. J'avais accepté la proposition du ministère de la Culture de faire des choix artistiques en toute liberté. Cela ne semble plus possible en Grèce. Je ne veux pas travailler dans un environnement artistique hostile, vers lequel j'étais venu le cœur et l'esprit ouverts".

Jan Fabre ne veut pas "travailler dans un environnement artistique hostile"

Dans sa missive annonçant ainsi la fin de sa mission de "curateur" à Athènes, Jan Fabre adresse également ses vœux de bonne chance aux artistes grecs qui lui succèderont. Pour le ministre grec de la Culture Aristidis Baltas cité par Le Figaro, l'artiste a été victime "d'une attaque coordonnée des partis politiques, des médias et d'une partie du monde artistique".

Grèce : le ministre de la Culture dénonce "une attaque coordonnée"

Et d'ajouter que cette opposition a qualifié "d'anti-grec un programme structuré sur quatre ans, qui visait non seulement à étendre le caractère international du festival mais aussi à rendre internationales les créations grecques".

M. Baltas poursuit sa dénonciation en indiquant que ces personnes "ont déclaré persona non grata un créateur internationalement acclamé et ont totalement dédaigné son travail artistique, humiliant tout sens de la liberté artistique". Le ministre promet enfin des mesures relatives au festival "en vue du meilleur fonctionnement possible". Le festival international d'Athènes et d'Épidote devrait débuter en juin prochain et se conclure à la mi-août.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus