La fausse bonne idée de l'année : trouver un obus et l'amener au commissariat

Par , publié le
France
Photo d'illustration. Un véhicule de police.

Cela partait d'une bonne intention : à Toulouse, un homme a provoqué le bouclage d'un quartier après avoir amené à la police un obus qu'il venait de trouver.

Oui, mais non. Jeudi, en toute fin d'après-midi, un Toulousain se présente au commissariat de police de l'Ormeau, situé rue Raymond Corraze. L'homme a tout bonnement, croyant bien faire, amené un obus qu'il avait trouvé dans son jardin.

Le quartier du commissariat bouclé

Aussitôt, les agents ordonnent le bouclage du quartier, ne connaissant pas le degré de dangerosité de l'engin. Sur Twitter, un message est diffusé pour enjoindre la population à éviter le secteur du commissariat.

Les démineurs interviennent rapidement, et moins de deux heures après le dépôt de l'encombrant colis, il s'avère que l'obus ne présentait pas de danger. Peu avant 21 heures, la Police tweetait à nouveau pour rappeler : "en cas de découverte d'un obus, appelez le #17 ne vous déplacez pas avec !"

Crédits photos : Leonard Zhukovsky / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus