Alerte à la bombe dans le métro parisien. La place de la République évacuée.

Par , publié le | modifié le
France
Une rame de métro à Paris.

La station de métro et la place de la République ont dû être évacuées à la suite d’une fausse alerte à la bombe.

Nouvelle frayeur à Paris. Plusieurs stations de métro et la place de la République ont dû être évacuées à la suite d’une alerte à la bombe. Après une bonne heure de paralysie, l’alerte a été levée et le trafic revient tout doucement à la normale.

Fausse alerte à République

Selon une source policière interrogée dans le journal Le Parisien, c’est un appel reçu au 17 qui a déclenché toute l’opération. À 13h15, la place de la République ainsi que la station de métro du même nom ont dû être évacuées « sous l’ordre de la police » selon la RATP.

Une évacuation à la suite du signalement d’un colis suspect dans la station de métro. Pendant près d’une heure, le trafic des lignes 3, 5, 8, 9 et 11 du métro parisien a été interrompu, entraînant le blocage de nombreux Parisiens. Finalement, l’alerte est levée une heure plus tard. Toujours selon la police, cette évacuation est la conséquence d’un « principe de précaution poussé à l’extrême » même si l’alerte était finalement fausse. Le trafic a repris à 14h15, mais peine toujours à revenir à un rythme normal et résorber l’afflux de voyageurs en retard.

De nombreuses alertes depuis les attentats

Si l’opération de cet après-midi a été spectaculaire du fait de sa durée et du nombre de personnes impactées, les fausses alertes sont légions depuis les attentats du 13 novembre qui ont fait aux moins 130 morts à Paris et à Saint-Denis.

Cette fois, l’alerte a été donnée dans le quartier même où les terroristes ont ouvert le feu sur les terrasses des cafés et des restaurants lors de cette funeste nuit. Il va falloir s’habituer à ce que ce type d’alertes soit de plus en plus fréquent dans les semaines à venir.

Crédits photos : Viacheslav Lopatin / Shutterstock.com

Partager cet article