Farine de sarrasin bio : 18 personnes intoxiquées par une plante toxique

Par , publié le
Santé Datura

La farine de sarrasin bio est visée par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Elle est à l’origine de 18 intoxications en France et notamment dans la région PACA. Le produit était contaminé par du datura.

La farine de sarrasin bio a causé une intoxication chez 18 personnes. Ces dernières présentaient plusieurs symptômes comme l’explique l’ARS du type atropine. Les personnes avaient donc observé des pupilles dilatées, des troubles de la vue, la sécheresse buccale, la tachycardie, une désorientation spatio-temporelle, des hallucinations ou encore des paroles incohérentes. L’agence invite donc les personnes a appelé leur médecin traitant ou le 15. Selon les dernières informations transmises, les individus qui ont été contaminés par cette farine ne sont pas en danger. La directrice de l’ARS, Martine Riffard Voilqué a déclaré que toutes les personnes sont à leur domicile même les 7 hospitalisées. Il y a tout de même un cas qui a demandé une attention particulière, mais la personne n’est pas en danger.

La farine de sarrasin bio

Face à cette vague d’intoxications, une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre les causes. La DGCCRF (Services de la Concurrence, Consommation, et de la Répression des Fraudes) a identifié le problème en trouvant la farine de sarrasin bio. Cette dernière était contaminée par du datura. C’est une plante toxique qui peut se trouver dans les champs à l’état sauvage. Il est donc possible qu’elle ait contaminé les cultures notamment lorsque la moisson a été faite. La contamination relève donc a priori d’un accident. Les conséquences ne sont pas dramatiques puisque l’état de santé des personnes n’est pas grave et leur vie n’est pas en danger. L’ARS souhaite prendre toutes les précautions nécessaires notamment en appelant les commerces.

Tous ceux qui sont susceptibles d’avoir utilisé cette farine de sarrasin bio ont été invités à cesser la commercialisation. Ce phénomène a donc concerné des magasins, des crêperies, des boulangeries… Elle est utilisée dans de nombreuses préparations comme les galettes, les crêpes et surtout les pains. Par précaution et pour informer au maximum les personnes de la région PACA, une liste du commerces susceptibles d’avoir vendu des produits réalisés avec la farine est partagée. Les internautes peuvent ainsi identifier rapidement s’ils ont acheté éventuellement un article contaminé. Si vous avez en votre possession un produit acheté dans l’un de ses commerces, l’ARS vous conseille de le rapporter dans l’établissement concerné.

Vous pouvez retrouver la liste des commerces sur l’ARS (ici)

Partager cet article