Facebook : vos publications politiques n'influenceraient en rien vos amis

Par , publié le
Web Facebook.
Facebook.

Une étude américaine révèle que les opinions politiques de vos amis sur Facebook ne changent pas même si vous y signifiez appartenir à d'autres bords.

Outil de promotion comme un autre, le réseau social Facebook est ainsi entre autres utilisé par des particuliers pour partager des liens sur telle personnalité politique ou, plus globalement, leurs opinions sur la manière dont devrait être gouverné le pays et pas toujours celle actuellement observée.

Si ces publications peuvent juste traduire un désir d'exprimer un ressenti, dans d'autres situations, il peut davantage être question de propagande à peine dissimulée. Cette dernière démarche ne serait cependant que très peu effective, à en croire en effet une étude menée aux États-Unis sur 10.000 utilisateurs de Facebook.

Opinions politiques sur Facebook : des publications stériles ?

Le site Wired rapporte que dans le cadre de cette enquête, "94% des Républicains, 92% des Démocrates et 85% des indépendants disent n’avoir jamais changé leur opinion sur un débat après avoir lu un post Facebook". Des sondés considérant même que la politique n'a pas à être discutée sur les réseaux sociaux.

Malgré tout, "la majorité des Républicains et des Démocrates disent juger leurs amis selon ce qu’ils écrivent sur les réseaux sociaux à propos de la politique. De plus, 12% des Républicains, 18% des Démocrates et 9% des indépendants qui ont répondu ont dit avoir retiré des gens de leur liste d'amis à cause de ces posts."

Une étude pas vraiment fiable ?

Il convient cependant de prendre ces conclusions avec précaution, car l'article de Wired rapportant ces résultats est désormais complètement barré, à l'exception d'une mise à jour de l'éditeur signifiant qu'"après des rapports approfondis, nous ne pouvons confirmer les détails de cette enquête et, à ce titre, en rayons le contenu."

En début de mois, un rédacteur de The Verge avait communiqué son regret d'avoir parlé politique sur Facebook : "Certains répondaient sans mots, se contentant de relayer des liens d'articles renvoyant vers des sites politiques dont je n’avais jamais entendu parler et qui ne semblaient exister que pour satisfaire et dorloter des intérêts de niche. Des sites où l’opinion est plus valorisée que les faits (j’ai vérifié). J'ai remarqué que les personnes qui répondaient avec des liens étaient des proies faciles étant donné qu'elles échouent souvent à comprendre suffisamment bien un sujet pour exprimer leurs propres opinions.

Crédits photos : Gil C / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus