Facebook permet désormais l'insertion de GIFs animés

Par , publié le | modifié le
Web facebook

Par le biais d'une mise à jour, Facebook autorise désormais les gifs. Votre fil d'actualité ne devrait pas tarder à être très mouvementé. SOus certaines conditions.

Avec "qui regarde mon profil ?" c’est certainement l’une des questions les plus fréquemment posées sur Facebook via les moteurs de recherche : "Comment insérer des gifs ?". Jusque ici, la réponse du réseau social était claire. Il était impossible de mettre des gifs sur facebook à cause de son effet instable et trop fouillis qu’il pourrait créer sur une timeline. Il suffit d’imaginer plusieurs gifs animés sur un fil d’actualité pour comprendre la réticence de Facebook.

Mais conscient que la chose était ardemment demandée, Facebook fait désormais marche arrière, et annonce que les gifs seront prochainement disponibles sous certaines conditions. Pour pouvoir insérer un gif sur le fil d’actualité, il faudra coller l’adresse URL de son emplacement à travers des sites connus comme Giphy, Imgur, ou encore Tumblr. L’image devrait ensuite apparaître automatiquement.

Certains gifs non supportés sur les pages Facebook

Toujours en développement pour la plupart des utilisateurs, les gifs ne seront en revanche pas disponibles dans les pages Facebook ni dans les publicités. De même qu’il n’est pas possible de mettre un gif animé en guise de photo de profil, chose qui est justement très demandée.

Facebook rejoint twitter

Facebook essaye donc d’un côté de plaire aux demandeurs, tout en essayant de limiter ces petites images animées, qui peuvent vite s’avérer embarrassantes quand elles sont trop nombreuses sur une même page. Par ce procédé, Facebook rejoint officiellement Twitter qui avait également accepté l’intégration de gifs l’an dernier. Jusque-là, Giphy, un moteur de recherche consacré aux gifs avait déployé un outil permettant de mettre des petits gifs sur Facebook.

Au final, cette nouveauté devrait plaire aux plus jeunes, toujours soucieux de mettre un peu plus de fantaisie dans leurs commentaires, tandis que les adeptes du fil d’actualité lisible et calme, se sentiront forcément lésés.

Partager cet article

Pour en savoir plus