Facebook Messenger n'exige plus de compte Facebook

Par , publié le
Web Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg à San Francisco présente la plateforme Messenger le 25 mars 2015
Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg à San Francisco présente la plateforme Messenger le 25 mars 2015

Facebook Messenger continue sa mue et permet désormais de s’inscrire sans avoir besoin d’un compte Facebook.

Lancé le 9 août 2011, rien ne semble depuis stopper l’ascension fulgurante du service de messagerie instantanée Facebook Messenger. Après avoir dépassé la barre des 700 millions d’utilisateurs actifs par mois la semaine dernière, la firme de Mark Zuckerberg vient de donner encore plus de poids à Messenger en permettant d’utiliser le service sans avoir besoin d’être utilisateurs de Facebook.

Facebook Messenger vole de ses propres ailes

À partir de ce jeudi 25 juin 2015, le service Facebook Messenger ne nécessite donc plus de compte Facebook pour permettre à ses utilisateurs de dialoguer avec leurs contacts. Un simple nom, un avatar et un numéro de téléphone permettent de s’inscrire sur la plateforme.

Attention cependant, car cette nouvelle méthode d’inscription est pour le moment limitée à certains pays comme l’annonce le communiqué de la firme « Avec Messenger, nous nous concentrons sur la création de la meilleure expérience de messagerie possible en donnant une façon amusante et facile de se connecter et de s’exprimer avec vos amis et contacts. Si vous êtes au Canada, aux États-Unis, le Pérou ou le Venezuela, nous commençons à déployer une nouvelle façon pour vous de vous inscrire pour Messenger, sans compte Facebook. » Dans tous les cas, cette nouvelle possibilité confirme la stratégie de Facebook qui cherche à faire de Messenger un produit totalement indépendant de sa plateforme sociale.

Messenger au cœur de la nouvelle stratégie de Facebook

Messenger continue donc de devenir un service à part entière de la galaxie Facebook. Lors de la dernière F8 Developper Conference dédiée à la présentation des nouveautés du réseau social auprès des développeurs, Mark Zuckerberg avait affirmé vouloir faire de Messenger une plateforme qui pourrait être utilisée dans le monde de l’entreprise et notamment du e-commerce.

Reste à savoir si Facebook ne se fera pas concurrence lui-même. Rappelons en effet que la firme détient également le service de messagerie WhatsApp.

Crédits photos : © AFP/Archives Josh Edelson

Partager cet article

Pour en savoir plus