Facebook : Vers un redressement fiscal de plusieurs milliards de dollars ?

Par , publié le
Tech Facebook.
Facebook.

Facebook serait menacé par le fisc américain d’un redressement fiscal qui pourrait atteindre 5 milliards de dollars.

Les très bons résultats financiers annoncés mercredi par Facebook vont-ils être amputés de plusieurs milliards de dollars ? Alors que le géant de la Silicon Valley annonçait avoir franchi la barre des 1,7 milliard d’utilisateurs et un chiffre d’affaire en hausse de 59%, il se voit menacé d’un redressement fiscal record par le fisc américain.

Redressement fiscal pour Facebook ?

C’est dans un document financer transmis à la Securities and Exchange Commission (la Commission des opérations en Bourse américaine) par Facebook que la nouvelle a fuité. Ce rapport financier produit par la firme de Mark Zuckerberg indique que le fisc américain (IRS) a entrepris de réaliser un contrôle fiscal des comptes de Facebook pour la période de 2008 à 2013.

Selon l’IRS, Facebook aurait largement sous-évalué ses actifs lorsqu’il a transféré une partie de ses activités à une filiale située en Irlande en 2010, une pratique à la mode en matière d’optimisation fiscale chez les géants américains du high-tech. L’IRS soupçonne la firme d’avoir fait de même pour les années 2011 et 2012 et si la manipulation des comptes était avérée, l’entreprise pourrait avoir à verser entre 3 et 5 milliards de dollars de redressement fiscal.

Facebook conteste

Bien entendu, le document étant produit par Facebook, le réseau social nie en bloc toute tentative de fraude fiscale et précise dans le document fourni à la SEC qu’il prévoyait de saisir un tribunal chargé des affaires fiscales pour prouver sa bonne foi.

Avec la production de ce document, Facebook confirme des bruits de couloirs qui courent depuis quelques jours. Rappelons que les géants américains du secteur high-tech, baptisé notamment les Gafa, sont également dans le viseur des autorités européennes à cause de leurs pratiques d’optimisation fiscale.

Crédits photos : Gil C / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus