Facebook lance son outil de prévention du suicide

Par , publié le
Tech L'outil de prévention du suicide de Facebook.
L'outil de prévention du suicide de Facebook.

Facebook a généralisé à tous ses utilisateurs un nouveau bouton d'alerte destiné à la prévention contre le suicide.

Jusqu'ici réservé à ses membres anglophones, le nouvel outil de prévention du suicide est désormais généralisé à l'ensemble de ses utilisateurs à travers le monde. Lancé aux Etats-Unis au début de l'année 2015, en partenariat avec plusieurs associations de prévention du suicide, il permettra de signaler un contenu que l'on juge "menaçant, violent ou suicidaire".

Comment fonctionne ce bouton d'alerte suicide ?

Ce bouton a été ajouté au traditionnel processus de signalement d'une publication. Après avoir cliqué sur "signalé la publication", et ensuite "je pense que cela n'a rien à faire sur Facebook", l'on peut maintenant mentionner "c'est menaçant, violent ou suicidaire".

S'ouvre alors une fenêtre offrant plusieurs solutions :

  • proposer de l'aide ou une assistance à l'ami en question,
  • en parler "à une personne de confiance".

Facebook peut aussi entrer dans la procédure, et suggère alors, toujours dans cette fenêtre :

  • de vous prodiguer des "conseils d'expert en prévention contre le suicide pour savoir quoi dire et comment venir en aide",
  • ou d'intervenir directement auprès de l'ami concerné.

Chez Facebook, une équipe spécialisée prête à intervenir

Si ce dernier cas de figure est choisi, le réseau social indique qu'une équipe dédiée peut intervenir "24h/24 et 7 jours sur 7", pour "donner la priorité aux cas les plus importants, comme l’automutilation"; sans pour autant indiquer combien de personnes sont en charge de cette tâche.

L'utilisateur signalé recevra alors un message indiquant "Quelqu’un qui a vu tes publications pense que tu ne vas pas très bien. Nous sommes là si tu as besoin d’aide". Là encore, plusieurs choix s'offrent à lui ou elle : prendre contact avec un ami, appeler un numéro d'assistance, recevoir des conseils ou tout simplement ignorer le message et fermer la fenêtre.

On peut s'interroger sur la véritable efficacité de ce nouvel outil de signalement, le temps le dira. Néanmoins, l'effort de Facebook est à souligner.

Crédits photos : Facebook.

Partager cet article

Pour en savoir plus