Facebook : bientôt de la pub dans Messenger ?

Par , publié le
Mobile Le réseau social Facebook
Le réseau social Facebook

Le plus grand des réseaux sociaux envisagerait de permettre aux annonceurs de faire passer des publicités dans Messenger, son application de messagerie.

C'est le site américain spécialisé Techcrunch qui l'affirme : Facebook pourrait, à l'horizon du deuxième trimestre de cette année, introduire de la publicité dans son outil de messagerie, Messenger.

Il faut dire qu'avec 800 millions d'utilisateurs revendiqués, la manne financière qui pourrait résulter de cette introduction attise les convoitises.

Des pubs sur Messenger dès le deuxième trimestre 2016

Pour étayer ce qui semble bien plus qu'une simple rumeur, Techcrunch s'est appuyé sur des documents que la société de Mark Zuckerberg a fait parvenir à des prestigieux annonceurs publicitaires. On y apprend que seuls les "fans" avec lesquels une marque aura engagé une discussion se verront envoyer de la publicité, et Facebook enjoint dès à présent les annonceurs à engager ces discussions.

Facebook confirme la mise en place d'URL courtes

En outre, le site spécialisé nous informe que le réseau social a mis en place un système d'URL raccourcies à l'intention des marques, redirigées directement vers un fil de discussion dans Messenger. Interrogée par Techcrunch, la firme américaine a bien confirmé cette mise en place, elle refuse d'en annoncer plus sur l'éventuelle instauration de la pub dans son application : "Nous ne commentons ni rumeurs ni spéculations. Cela étant, notre objectif avec Messenger est de créer une expérience de haute qualité engageant 800 millions de personnes à travers le monde, et garantissant que les utilisateurs ne sont pas dérangés par des messages indésirables de tout type". 

Mais il y a deux ans, Mark Zuckerberg ne disait-il pas : "Personnellement, je ne pense pas que les publicités sont une bonne manière de monétiser la messagerie" ?. Ces mots, il les prononçait alors qu'il venait de racheter WhatsApp pour la somme à peine imaginable de 19 milliards de dollars.

Crédits photos : Annette Shaff / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus