Explosions de Tianjin : l'escroquerie d'une ado ayant fait croire à la mort de son père

Par , publié le
International Des conteneurs calcinés par les explosions, le 15 août 2015 au port de Tianjin
Des conteneurs calcinés par les explosions, le 15 août 2015 au port de Tianjin

Après avoir indiqué sur le net que son père avait péri suite aux explosions survenues mercredi en Chine, une adolescente a été arrêté pour escroquerie. Son histoire avait en effet conduit des internautes à la soutenir via des dons d'un total avoisinant les 13.000 euros.

On apprend en ce dimanche 16 août par la police chinoise qu'une adolescente a été arrêtée pour escroquerie, après que des internautes lui aient donné près de 13.000 euros pour surmonter la mort de son père. Ce dernier aurait supposément péri durant les explosions de Tianjin (Chine) de mercredi dernier.

La jeune femme avait commencé par signaler la disparition de son père sur le réseau social Sina Weiboo. Les autorités de Fangchenggang, la localité où l'adolescente a été arrêtée, ont ajouté que la révélation de celle-ci avait conduit son nombre de "followers" à être multiplié par dix.

Arrêtée pour escroquerie : elle avait récolté près de 13.000 euros pour la présumée mort de son père

La jeune femme avait ensuite posté un second message dans lequel elle communiquait sur la mort de son paternel. Vraisemblablement émus par la nouvelle, des utilisateurs de Sina Weiboo ont fait usage de la fonction "récompense" récemment ajoutée sur le réseau social, et qui permet de se transmettre des fonds entre utilisateurs. Plus de 90.000 yuans (environ 12.600 euros) auront ainsi été récoltés par l'adolescente via Sina Weiboo.

Catastrophe de Tianjin : plus de 100 morts et des craintes de contamination

Sauf que son histoire apparaît fausse d'après ce que nous rapportent nos confrères du Monde avec AFP. Des utilisateurs du réseau social, émettant l'hypothèse d'une supercherie, ont alerté Sina Weiboo quant à leurs craintes. Le réseau social a répondu en gelant le compte de la jeune femme, lui empêchant ainsi de percevoir l'argent donné. Et alors que la catastrophe de Tianjin, métropole portuaire située dans l’est de la Chine, a déjà fait plus de 110 morts et conduit à l'évacuation de quartiers résidentiels, les peurs de contaminations potentielles commencent à émerger. L'armée chinoise vient en effet de confirmer que le site du port de Tianjin renfermait bien plusieurs centaines de tonnes de cyanure hautement toxique.

Crédits photos : © AFP

Partager cet article

Pour en savoir plus