Évry : il tue sa femme à la machette devant ses filles

Par , publié le
Faits Divers
La police (photo d'illustration)

Lundi à Évry, le père de quatre filles a tué leur mère à la machette et sous leurs yeux. L'homme a depuis été interpellé et hospitalisé d'office.

Le drame s'est produit lundi matin, dans un appartement familial basé à Évry, dans l'Essonne. Une famille "connue à Evry, dans le bon sens du terme", et composée entre autres de deux jeunes filles de 16 et 18 ans et de deux jumelles quant à elles âgées de 6 ans.

En cette période de vacances scolaires, l'une des aînées s'adonne au baby-sitting, une activité que ne semble pas approuver son père, comme nous le relatent nos confrères du Parisien. Il s'agirait là du point de départ d'une violente dispute alors survenue entre le père de la jeune fille, âgé d'une cinquantaine d'années, et son enfant.

Meurtre à la machette à Évry : il se dispute avec sa fille et tue sa femme

La mère, qui ne travaille pas en ce jour, tente de mettre fin à l'altercation. Ses efforts seront vains, puisque son mari apparaît déjà hors de contrôle. Il assènera ainsi plusieurs coups à son épouse, incluant des coups de machette reçus aux pieds et à la main et qui conduiront à la section de ces membres. L'un des enfants alertera les secours, mais la victime succombera en arrivant à l'hôpital.

Le père pourrait souffrir de "troubles psychiatriques graves"

L'homme a été interpellé et hospitalisé d'office. Quant aux enfants du couple, ils ont été hospitalisés de même que ceux que l'une des plus grandes avait à sa charge. Une cellule psychologique a également été mise en place afin de les recevoir. Francis Chouat, maire PS d’Evry, a rappelé que cette famille n'avait jamais laissé paraître d'apparents troubles jusqu'ici : "Un véritable drame que je ne sais pas qualifier, absolument barbare. L’hospitalisation d’office du père laisse entendre des troubles psychiatriques graves, mais cette famille n’avait pourtant jamais posé de problèmes." L'enquête sera menée par le commissariat d'Évry. On apprend enfin que les proches de la famille ont lancé une récolte de fonds sur le site yourebe.com afin de permettre à la défunte d'être rapatriée en Algérie.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus