Evasion d'une prison suisse : La gardienne s’explique en vidéo

Par , publié le
International La police a diffusé des photos des suspects
La police a diffusé des photos des suspects

Un fugitif et une gardienne de prison ont publié deux vidéos. La femme explique pourquoi elle a aidé son conjoint à s'échapper de la prison.

Leur fuite avait fait les choux gras de la presse suisse. Début février, un détenu syrien avait pu s’échapper d’une prison grâce à l’aide d’une gardienne, elle aussi en fuite. Angela Magdici 32 ans, et Hassan Kiko 27 ans, sont activement recherchés par la police depuis près de deux mois maintenant.

Dans deux vidéos publiées lundi par « 20 Minuten », Angela Magdici donne de ses nouvelles et s’excuse auprès de ses parents, pour avoir disparu sans rien dire. "Il est extraordinaire et drôle" explique-t-elle dans la vidéo. De son côté, Hassan Kiko, qui purgeait une peine de 4 ans pour viol, déclare "qu’Angela lui a été envoyée par Dieu" et qu’il est innocent des faits qui lui sont reprochés.

La vidéo pourrait être un indice pour les enquêteurs

Cette vidéo, pourrait cependant être un élément pour tenter de retrouver les fugitifs. Interrogé par 20 minutes.ch, Lionel Bloch expert en analyse vidéo estime qu’à partir des données de la vidéo d’un smartphone, on accède aux métadonnées de l'appareil. Celles-ci permettent de découvrir le lieu, l'heure et ainsi que le type de téléphone portable avec lequel la vidéo a été tournée.

Hassan Kiko avait été condamné pour le viol d'une jeune fille de 15 ans

Avant ces deux vidéos, les enquêteurs estimaient qu’ils étaient probablement en Italie. Hassan Kiko avait été arrêté en novembre 2014, pour le viol d’une adolescente de 15 ans. L’homme avait déjà fait parler de lui quelques années auparavant, pour une interview où il se disait choqué de la tenue des femmes en Suisse.

Crédits photos : Police nationale suisse

Partager cet article

Pour en savoir plus