Eva Green : "Beetlejuice" est son film de Tim Burton préféré

Par , publié le
Cinéma
Eva Green dans la série Penny Dreadful

À l'occasion de la sortie au cinéma de "Miss Peregrine et les enfants particuliers", où Eva Green retrouve Tim Burton, l'actrice revient sur son attachement au réalisateur rencontré avec "Dark Shadows".

En 2012, Eva Green campait le personnage d'Angélique Bouchard dans la comédie fantastique Dark Shadows de Tim Burton. Quatre ans plus tard, l'actrice et le réalisateur se retrouvent pour une œuvre du même genre, Miss Peregrine et les enfants particuliers.

L'occasion pour Eva Green de revenir, auprès de nos confrères de L'Express, de son appréciation du travail de Tim Burton qui remonte bien avant leur rencontre : "Ado, je regardais énormément les films de Tim. À tel point que 'burtonien' était même devenu pour moi un adjectif pour décrire une teinte particulière du ciel. 'Beetlejuice' et 'Edward aux mains d'argent' m'ont particulièrement marquée, mais 'Beetlejuice' est mon préféré."

Burton retrouve Green avec "Miss Peregrine"

Et la comédienne de raconter n'être pas apparue des plus optimistes lorsque l'opportunité s'est offerte à elle de jouer dans Dark Shadows : "Tourner avec Tim me paraissait un rêve inaccessible. Jusqu'au jour où on m'a annoncé qu'il voulait me rencontrer pour Dark Shadows. Je venais de terminer Camelot et j'étais d'humeur assez noire.

J'y suis allée, certaine que ça ne servirait à rien. Tim ne fait pas d'essais. Il s'agit en fait d'une discussion. Elle n'a duré que dix minutes et comme nous sommes deux grands timides, le moment devait paraître surréaliste, lui agitant les bras dans tous les sens et moi regardant par terre, alors que dehors un orage grondait !"

Un look éloigné de "l'imagerie vieille fille"

Après avoir été finalement retenue pour le film, Eva Green ne s'attendait pas à travailler de nouveau avec Tim Burton. Lui-même n'apparaissait d'ailleurs pas particulièrement confiant pour une seconde collaboration : "On n'avait jamais parlé de se retrouver. Puis, un jour, il m'a appelée alors que je tournais Penny Dreadful. 'J'ai eu une idée, je t'envoie un livre mais ce n'est pas grave si ça ne t'intéresse pas.' J'ai accroché au roman de Ransom Riggs et je lui ai évidemment dit oui.

[...] Et, comme sur Dark Shadows, le travail avec Tim est passé par le visuel. Je me suis d'abord appuyée sur les images du roman. Avec ma coiffeuse, on a fait des propositions de coiffure baroques à base de cheveux blancs. Mais j'ai vite compris qu'il souhaitait s'éloigner de l'imagerie vieille fille. C'est en discutant qu'on a trouvé le look de Miss Peregrine : son côté oiseau de proie affiné par les costumes de Colleen Atwood, aux épaules pointues et aux manches 'ailées'."

Crédits photos : Showtime

Partager cet article

Pour en savoir plus