Eure : Un lycéen de 17 ans se donne la mort par arme à feu

Par , publié le
Faits Divers
Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)

Un adolescent de 17 ans s’est suicidé à l’aide d’une arme à feu alors qu’il passait le week-end chez ses parents. Un possible harcèlement scolaire expliquerait son geste.

Les élèves et le personnel du lycée agricole du Neubourg (Eure) sont encore sous le choc ce matin. Ce week-end, l’un des élèves de l’établissement s’est donné la mort alors qu’il se trouvait chez ses parents. La thèse du harcèlement scolaire est explorée.

Suicide par arme à feu

Ce sont nos confrères de Paris-Normandie qui relaient l’information. L’adolescent de 17 ans a commis son geste désespéré samedi soir alors qu'il se trouvait chez ses parents qui résident dans un petit village de l’Orne.

Avant de se donner la mort, l’élève aurait envoyé des messages « d’au revoir » à certains de ses camarades, mais également à un membre de l’équipe éducative du lycée agricole. Selon une source proche de l’enquête, il aurait indiqué vouloir partir « à cause de certains de ses camarades du lycée ».

Harcèlement à l’école ?

Pour le moment, la thèse du harcèlement n’a pas été confirmée par les enquêteurs. L’adolescent est décrit comme un élève sans problème particulier, bien intégré dans la vie de l’établissement. Il faisait partie du bureau de l’association des élèves. Il n’aurait jamais eu d’intention suicidaire jusqu’ici.

Les 230 élèves et 140 apprentis de l’établissement ainsi que les membres de la communauté éducative peuvent se confier à la cellule d’écoute mise en place au sein du lycée. Cette dernière est composée de deux infirmières et d’un médecin scolaire.

Une enquête, menée la brigade de gendarmerie de l’Aigle appuyée par la brigade de recherches de Mortagne-au-Perche, est en cours pour tenter de déterminer les causes exactes qui ont poussé le jeune homme à mettre fin à ses jours.

Crédits photos : hadescom/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus