Étude : les smartphones Android moins défaillants que les iPhone

Par , publié le
Mobile Illustration. Une personne utilisant un mobile tournant sous Android.
Illustration. Une personne utilisant un mobile tournant sous Android.

Une étude conduite au dernier trimestre par la firme Blancco Technology révèle que les smartphones Android apparaissent plus fiables que les iPhone.

Si l'on peut considérer qu'il s'agit là d'une étude parmi d'autres, ses conclusions s'avèrent inédites pour Apple. Dans son rapport du mois d'août sur l'"État de Santé et la Performance des Périphériques Mobiles", la société finlandaise Blancco Technology présente ainsi les iPhone comme moins fiables que la concurrence d'Android.

Une étude menée au second semestre 2016 sur trois territoires : l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie. Des millions de mobiles sont passés entre les mains de la firme, pour des chiffres étant devenus particulièrement défavorables à Apple en l'espace de quelques mois.

iPhone 6 : le plus défaillant des smartphones iOS ?

Alors que seuls 25% des appareils fonctionnant sous iOS présentaient des dysfonctionnements au premier trimestre 2016, la proportion de ces soucis est passée à 58%, soit plus du double, durant les trois mois suivants de l'année.

Dans le détail, rapporté par Les Échos, Blancco Technology a rencontré le plus de problèmes avec l'iPhone 6 (29%). Suivent l'iPhone 6s (23%) et l'iPhone 6 Plus (14%). Du côté d'Android, c'est la situation inverse qui s'est produite, à savoir un taux de défaillances moindre d'un trimestre sur l'autre. 35% des appareils testés ont ainsi présenté des dysfonctionnements, contre 44% lors des premiers mois de 2016. Les cinq fabricants les plus concernés par ces problèmes sur Android sont Samsung, Lenovo, LeTV, Motorola et Asus.

Android : des problèmes plus matériels que logiciels ?

Les sources de ces ennuis n'apparaissent cependant pas exactement les mêmes selon les camps. Chez Apple, il serait question de récentes mises à jour logicielles, quand les soucis rencontrés sur périphériques Android concerneraient quant à eux davantage le secteur matériel (appareil photo, charge de la batterie, écran tactile, hauts parleurs et micro). Même si les dernières updates d'Android ont elle aussi donné lieu à des bugs.

L'étude révèle de même que les applications plantent plus de deux fois plus sur iOS que sur Android, et ce sont souvent les réseaux sociaux qui en pâtissent.

Crédits photos : Bloomua / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus