États-Unis : un mort et 16 blessés dans de nouvelles fusillades à Détroit

Par , publié le | modifié le
International Image d'illustration
Image d'illustration

Samedi soir, deux fusillades survenues à Détroit et à Philadephie, aux États-Unis, ont fait un mort et seize blessés. Un blessé est dans un état critique. Selon la police, une personne aurait été la cible de l'attaque, les autres ayant eu la malchance de se trouver là.

Samedi soir, soit quatre jours après la tuerie de Charleston, les États-Unis viennent de connaître deux nouvelles fusillades dont l'une s'est avérée meurtrière. Celle-ci a eu lieu a Detroit, au nord, alors qu'une fête se tenait sur un terrain de basket.

Le chef adjoint de la police, Steve Dolunt, a indiqué à la presse que la fusillade a fait un mort et neuf blessés. Si l'on sait que des enfants se trouvaient sur les lieux, il a été confirmé la présence d'au moins trois femmes parmi les personnes touchées. On nous informe également que l'un des blessés se trouve dans un état critique, bien que l'on ignore s'il s'agit de l'individu qui aurait été ciblé par l'attaque : "Je pense qu'une personne était la cible, les autres étaient juste là au mauvais endroit au mauvais moment." Il n'a pas été précisé si un ou plusieurs tireurs sont à l'origine de cette fusillade.

Nouvelles fusillades aux États-Unis : Detroit endeuillé

La seconde s'est produite à Philadelphie, au nord-est des États-Unis. Nos confrères de RTL info rapportent qu'aux alentours de 22h00, un homme a ouvert le feu lors d'une fête de quartier. Le lieutenant de police John Walker a expliqué à la NBC : "Il semble que tout le monde était ici pour un pique-nique et tout le monde s'est enfui."

Un bébé touché à Philadelphie

Parmi les blessés et selon les informations communiquées par la chaîne américaine, se trouvent un bébé de six mois atteint au cou et un enfant de dix ans. Les autres victimes, cinq jeunes âgés de 15 à 25 ans, ont été hospitalisées. Et si les évènements survenus quelques jours plus tôt n'ont pas manqué de faire réagir le président Obama sur la question de la vente d'armes aux États-Unis, ces nouveaux drames ne devraient qu'intensifier les discussions.

Partager cet article

Pour en savoir plus