États-Unis : un ado noir brutalisé par un policier après avoir traversé hors des clous

Par , publié le | modifié le
International Policier de Stockton (États-Unis) frappant un adolescent
Policier de Stockton (États-Unis) frappant un adolescent

Aux États-Unis, un adolescent noir a été brutalisé par un policier puis maîtrisé par plusieurs officiers pour avoir vraisemblablement traversé en dehors du passage piéton.

Sans précision du contexte, cette vidéo publiée mercredi dernier sur YouTube laisse apparaître une intervention musclée des autorités américaines à l'encontre d'un adolescent noir, qu'on suppose alors responsable d'un délit majeur. La légende de la vidéo dresse cependant une surprenante description des faits, s'étant donc déroulés aux États-Unis.

L'adolescent aurait ainsi été surpris par un policier en train de traverser hors des clous à sa sortie d'un bus. Le policier lui aurait alors demandé de s'asseoir, et le jeune garçon de continuer à prendre la direction de son bus. C'est à ce moment-là que le policier aurait saisi le bras de l'adolescent puis sorti son bâton après que le contrevenant présumé se soit libéré de son emprise.

Interpellé pour avoir traversé en dehors des clous : un ado noir maîtrisé par neuf policiers

La suite a été capturée par un témoin de la scène, et une passante de confirmer dans la vidéo que l'adolescent était seulement coupable d'avoir traversé en dehors du passage piéton. Mais devant le refus du jeune garçon, âgé de 16 ans, à répondre positivement aux sollicitations de l'officier, ce dernier a été rejoint par huit collègues afin de maîtriser l'adolescent.

Devant la justice pour refus d'obtempérer et intrusion

Le police de Stockton, où se sont produits les faits, a confirmé leur déroulement tel que mentionné un peu plus haut. Un porte-parole a indiqué, pour la défense des officiers, que les citoyens ne subiraient pas un tel traitement s'ils obtempéraient devant les forces de l'ordre. Il est attendu que l'adolescent comparaisse devant un tribunal pour mineurs pour refus d'obtempérer et intrusion, alors que ses parents ont porté plainte contre les autorités locales. Bobby Bivens, directeur de l'antenne de Stockton de l'Association de défense des afro-américains, a qualifié de disproportionnée la réaction des policiers. Un commentaire dont la teneur apparaît semblable aux centaines de messages d'indignation postés sur la page Facebook de la police de Stockton sur cet incident.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus