États-Unis : Un troisième policier acquitté dans l'affaire Freddie Gray

Par , publié le | modifié le
International Un manifestant brandit une pancarte "Je suis Freddie Gray"  le 29 avril 2015 à Baltimore
Un manifestant brandit une pancarte "Je suis Freddie Gray" le 29 avril 2015 à Baltimore

Un troisième policier a été acquitté lundi de l’homicide de Freddie Gray, un jeune noir américain mortellement blessé dans un fourgon de police. Une affaire qui risque de raviver les tensions entre la police et la population afro-américaine

Voici une information qui ne devait pas apaiser les tensions entre les policiers et de nombreux citoyens aux États-Unis. Dans l’affaire Freddie Gray, un homme noir américain mortellement blessé dans un fourgon de police, un troisième policier a été acquitté lundi de l’homicide du jeune homme.

Une affaire trouble

Freddie Gray, un petit délinquant, décédait une semaine après son arrestation musclée par la police le 12 avril dernier. Une vidéo amateur avait capturé la scène, montrant le jeune homme de 25 ans hurlant de douleur et incapable de marcher et traîné jusqu’au fourgon des policiers sans ménagement. Le jeune homme sera tout de même conduit au poste dans le coma avant d’être finalement transféré à l’hôpital. Il y décédera une semaine plus tard sans jamais revenir à lui. Il souffrait de graves blessures aux cervicales.

Six policiers présents lors de l’arrestation ont été renvoyés au tribunal. Avant la décision de lundi, deux d’entre eux avaient déjà été acquittés, un troisième avait eu son procès annulé. Le lieutenant de police Brian Rice, 42 ans, était le quatrième membre des forces de l’ordre de Baltimore à comparaître dans cette affaire et a donc été acquitté selon le site Baltimore Sun.

Vives tensions contre les forces de l’ordre

Ce nouvel acquittement risque de raviver les tensions suite à de nombreuses affaires similaires de suspects noirs tués par des policiers. L’émotion a très vite laissé place à de violentes émeutes pour dénoncer les violences policières.

Plusieurs Afro-Américains ont trouvé la mort depuis l’affaire Freddie Gray sous les balles de la police, souvent sans raison apparente. Des policiers qui sont depuis régulièrement pris pour cible, notamment à Dallas et Baton Rouge.

Crédits photos : © AFP Andrew Caballero-Reynolds

Partager cet article

Pour en savoir plus