États-Unis : le transport de médicaments par drone autorisé dans des zones reculées

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Un drone.
Photo d'illustration. Un drone.

Les États-Unis viennent d'autoriser le transport de médicaments par drone dans des zones particulièrement éloignées des centres médicaux. Une start-up prévoit ainsi de déployer ces appareils dans trois États américains.

Aux États-Unis comme ailleurs, l'accès aux soins n'est pas automatique et des régions bien trop éloignées des centres médicaux contraignent ainsi leurs habitants à de lourds déplacements ou plus simplement à renoncer à se faire examiner et soigner.

Et l'on apprend via nos confrères de Pourquoi Docteur ? que trois États américains vont pouvoir bénéficier de transports de médicaments par drone. En 2014, la start-up Zipline International avait communiqué pareille intention, et d'avoir récemment annoncé son implantation au pays de l'Oncle Sam.

Médicaments : des transports par drone dans trois États américains

Les trois États concernés pour l'heure sont le Nevada, le Maryland et Washington. Il n s'agira pas d'une expérimentation car ces drones ont déjà fait leurs preuves au Rwanda, où ce type de transport devrait même être effectif sur l'ensemble du territoire d'ici la fin du mois.

En 2015, le gouvernement fédéral avait donné le feu vert à un transport de médicaments par drone dans l'État de Virginie. Et la Maison-blanche de s'être montrée intéressée pour donner suite à ce premier test américain. On nous indique que la commande peut s'effectuer via SMS par un médecin ou un établissement hospitalier. Le drone est alors préparé par le transport, le temps d'une minute, avant que l'appareil n'aille délivrer le colis dans la demi-heure qui suit à la localisation affichée par le GPS.

Bientôt pour tous les États-Unis et les régions d'Afrique de l'Ouest ?

Comme évoqué plus haut, le Nevada, le Maryland et Washington sont appelés à être, à terme, rejoints par le reste du territoire américain dans la liste des États couverts par ces transports. C'est en tout cas la volonté apparente de Zipline International, la start-up ayant de même signifié son désir de s'étendre aux zones d'Afrique de l'Ouest.

À noter que des drones sont actuellement testés à Biscarosse, en France, pour permettre une assistance aux sauveteurs en mer.

Crédits photos : Wikimedia CC

Partager cet article

Pour en savoir plus