États-Unis : une mère dénonce la supposée "commodité" de l'accouchement par césarienne

Par , publié le
Santé Les pieds d'un bébé (photo d'illustration)
Les pieds d'un bébé (photo d'illustration)

Un mère de famille américaine a choisi de dénoncer dans une longue publication Facebook les voix considérant l'accouchement par césarienne tel "une solution de commodité". Et ses mots d'avoir eu un écho qu'elle ne semble toujours pas réaliser.

Raye Lee est une jeune mère de famille vivant à Springfield (États-Unis). Le 19 août dernier, elle publiait sur sa page Facebook un long message dans lequel elle racontait son expérience de l'accouchement par césarienne. Une publication qui avait pour vraisemblable but de tordre le cou à certaines idées pré-conçues, l'une d'entre elles initiant d'ailleurs le propos :

"Oh. Une césarienne ? Alors c'est comme si tu n'avais pas accouché. Ça a dû être agréable d'opter pour la voie facile comme ça." La jeune maman enchaîne sur une note d'ironie : "Ah, oui. Ma césarienne a totalement été une solution de commodité. Les 38 heures de travail m'ont été très commodes, avant que mon bébé n'entre en détresse et que chaque contraction STOPPE littéralement son CŒUR."

Césarienne : "la chose la plus douloureuse de ma vie"

Pour Raye Lee, la césarienne a ainsi semblé représenter une épreuve inoubliable dans un sens proche de celui du traumatisme : "Ça a été la chose la plus douloureuse que j'ai vécue de ma vie. J'appartiens maintenant à la tribu des mamans dures à cuire avec la cicatrice pour prouver qu'un bébé m'a été retiré et que j'ai survécu pour raconter l'histoire. (parce que vous pouvez mourir de ça, vous savez)"

"Même pas deux semaines et il est déjà une légende"

Le retentissement de ce témoignage a visiblement dépassé les espérances de cette maman. Partagé plus de 27.000 fois et "aimé" près de deux fois plus, vraisemblablement pour une vision ressentie par bon nombre de mères de famille, son message a notamment été repris par Fox News, The Huffington Post ou encore la BBC : "Je n'aurais jamais imaginé cela. [...] Notre fils n'a même pas deux semaines et il est déjà une légende." Raye Lee a également appris que sa publication avait fait changer l'opinion de plusieurs personnes qui pensaient la césarienne telle une "solution de facilité".

Crédits photos : Grzegorz Placzek/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus