Etats-Unis : l'homme qui était à la fois père et oncle de son fils

Par , publié le
Insolite Photo d'illustration. Un foetus
Photo d'illustration. Un foetus

La génétique peut jouer de sacrés tours : aux Etats-Unis, a appris que son frère jumeau, qui n'est jamais né, était en fait le père biologique de son enfant. Vous n'avez rien compris ? C'est normal. On respire un grand coup, et on vous explique.

D'accord, la chose est plutôt rare. Mais comme son adjectif le l'indique, elle est bien arrivée à ce citoyen des Etats-Unis. Reprenons les faits dans l'ordre : un couple a la joie d'accueillir un enfant au sein de leur foyer, en juin 2014. Le bambin, né par fécondation in vitro est du groupe sanguin AB, ce qui n'est pas possible étant donné que les parents sont du groupe A.

La maman avait-elle été infidèle ? Nous n'en serions pas là si cela avait été le cas. La découverte que fait le couple est alors incroyable.

Fils d'un homme qui n'est jamais né

Les parents, soucieux qu'une erreur d'insémination ait pu être faite, demandent des tests génétiques poussés pour les confronter à ceux de la clinique à l'origine de la FIV. Pour ces derniers, l'erreur est écartée car le sperme utilisé pour la fécondation appartenait bien au père. C'est alors qu'une autre entité chargée de tests génétiques livre ce constat fou : le père est bien le père, mais aussi l'oncle du bébé.

Le chimérisme humain, pas si rare finalement

Contrairement à ce que nous écrivons en préambule, le phénomène n'est pas si rare. Ce processus est appelé chimérisme. Les scientifiques en charge de ce cas se sont aperçus que le père, au début sa vie intra-utérine, avait un frère jumeau. Mais cet embryon n'a pas poursuivi son développement, et c'est le futur père qui l'a absorbé. C'est ce dernier qui a transmis à son futur bébé le matériel génétique de ce frère jumeau qui n'est jamais né. Voilà pourquoi l'homme de 34 ans est à la fois le père et l'oncle de l'enfant.

Charles Boklade, généticien interrogé par Buzzfeed, qui a ébruité le cas, indique : "Le chimérisme humain est très courant, mais extrêmement difficile à identifier, puisqu'il est presque exclusivement découvert par des accidents de ce type".

Crédits photos : shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus