Etats-Unis : innocenté après 31 ans de prison, il perçoit un chèque de 75 dollars

Par , publié le
International
Photo d'illustration. Des billets en dollars.

L'homme a été libéré en 2009, mais il décide aujourd'hui de porter plainte et de demander une somme infiniment plus importante.

Lawrence McKinney a aujourd'hui 61 ans. En 1977, alors qu'il est âgé de 22 ans, il est reconnu coupable à Memphis (Tennessee) du viol d'une femme, en l'occurrence sa voisine. Niant toute implication alors qu'elle affirme l'avoir reconnu comme faisant partie de ses agresseurs, il est condamné un an plus tard à 115 années de détention.

Et ce sont les avancées de la science qui l'innocenteront en 2009 après que des traces ADN ont prouvé qu'il ne pouvait se trouver sur les lieux à l'époque. Pour tout dédommagement, il reçoit un chèque de 75 dollars.

Il demande maintenant 1 million d'euros

Depuis sa libération il y a 7 ans, aucune autre compensation n'est venue aider à sa réinsertion. Et pourtant, ses avocats ont tout tenté pour faire valoir ses droits devant le comité de probation de l'Etat. Mais les nombreux "incidents" dans lesquels il a été impliqué alors qu'il était en prison n'ont pas joué en sa faveur.

Pas plus que l'aveu fait 28 ans après le début de sa détention; il avait alors avoué qu'il était entré par effraction au domicile de la victime, espérant ainsi une remise de peine. Désormais, il demande 1 million de dollars de compensation.

La décision dans les mains du gouverneur du Tennessee

Il appartient aujourd'hui au gouverneur de suivre ou non les recommendations du comité de probation. La chaîne CNN a demandé à Lawrence McKinney son sentiment au sujet de la procédure : "Même si j’ai passé plus de la moitié de ma vie en prison pour un crime que je n’ai pas commis, je ne suis pas aigri ou en colère contre quelqu’un, parce que j’ai trouvé Dieu et je suis marié à une femme bien. Je demande juste à être traité dignement après ce qui m’est arrivé".

Outre-Atlantique, et au niveau fédéral, une année passée par un innocent en prison peut valoir jusqu'à 50.000 dollars. Et le gouvernement pourrait demander la somme si jamais l'Etat du Tennessee venait à camper sur ses positions.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus