États-Unis : encore une église noire incendiée près de Charleston

Par , publié le | modifié le
International
Homme afro-américain en prière

Dans la nuit de mardi à mercredi, une église de la communauté noire américaine située en Caroline du Sud a été incendiée. Cette église avait déjà connu un incendie en 1995. Il s'agit du septième incident de ce genre observé dans la région depuis la tuerie de Charleston.

On ignore encore s'il s'agit d'un acte délibéré ou non, et les autorités américaines, incluant le FBI, seront chargées de le déterminer. Toujours est-il qu'une église noire de Caroline du Sud (États-Unis) a été incendiée dans la nuit du mardi 30 juin au mercredi 1er juillet.

Après la mobilisation de 50 pompiers sur les lieux, l'incendie a vraisemblablement pu être maîtrisé sans faire de victimes. Soulignons que l'église méthodiste Mount Zion African n'était apparemment pas habitée lorsque le bâtiment a pris feu. En fin de compte, les flammes en auront détruit l'intérieur en laissant toutefois intact son mur de briques. Il s'agit là du septième incendie d'un lieu de culte noir observée aux États-Unis depuis la tuerie de Charleston. Laquelle aura causé la disparition de neuf personnes.

Incendie d'une église aux États-Unis : le KKK l'avait ciblée en 1995

Ça n'est pas la première fois que cette église se voir ravagée par un incendie. En 1995, le KKK (Ku Klux Klan, organisation suprématiste blanche américaine) avait ainsi été l'auteur de plusieurs incidents de ce genre dans le sud du pays, incluant donc Mount Zion African ainsi qu'une trentaine d'autres églises de la communauté noire.

Un lien restant à établir

Le KKK qui s'apprête par ailleurs à manifester afin que le drapeau confédéré reprenne sa place. Suite à la tuerie de Charleston, celui-ci avait en effet été retiré sur décision des autorités américaines. Rappelons que le drapeau confédéré est considéré par un nombre conséquent de personnes comme un "symbole de haine raciale". Quant aux différents incendies ayant ciblé des lieux de culte de la communauté noire ces derniers jours, DirectMatin.fr rapporte qu'il n'a pas encore été établi si tous partagent un lien affirmé. Pour l'heure, seuls deux incendies ont été confirmés comme d'origine criminelle.

Crédits photos : Christy Thompson / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus