Etats-Unis : euthanasie d'un bébé bison à cause de touristes

Par , publié le
International Photo d'illustration. Un petit bison et sa mère.
Photo d'illustration. Un petit bison et sa mère.

Les touristes pensaient bien faire : après avoir transporté un bébé bison dans leur véhicule, pensant qu'il était malade, l'animal a dû être euthanasié.

Deux touristes étrangers, dont la nationalité n'a pas été révélée, se sont vus notifier une amende pour avoir transporté un bison nouveau-né du parc de Yellowstone dans leur voiture; ils pensaient à tort que le petit avait froid.

Ramené dans le parc, l'animal a été rejeté par ses congénères et a dû être euthanasié.

Bison de Yellowstone : un comportement illégal et dangereux

Dans un communiqué, la direction des Parcs nationaux américains (NPS) déclarait : "La semaine dernière, des visiteurs du parc ont reçu une contravention pour avoir placé un bison nouveau-né dans leur véhicule et l'avoir sorti du parc parce qu'ils s'inquiétaient, à tort, du bien-être de l'animal".

Les policiers qui ont reçu les deux touristes leur ont alors intimé l'ordre de ramener le bébé bison dans l'enceinte du parc. Las, après ce contact humain, les autres bisons n'ont jamais pu accepter sa présence au sein du troupeau. Il a donc dû être "euthanasié car il avait été abandonné et provoquait des situations dangereuses en s'approchant constamment des gens et des voitures le long de la route". 

La NPS profite de l'incident pour un rappel à l'ordre

Si les 4.900 bisons qui foulent le parc de Yellowstone font l'objet d'une attention toute particulière de la part de l'administration, il n'en est pas de même pour certains touristes qui les approchent de bien trop près. En 2015, le NPS rappelle que "cinq visiteurs ont été gravement blessés en s'approchant trop près de bisons", et blessant "plus de touristes à Yellowstone que le reste des animaux sauvages du parc".

L'administration précise en outre que le comportement des touristes était à la fois "illégal" et "dangereux [pour leur sécurité] car les bisons adultes sont très protecteurs de leurs petits et tendent à les défendre agressivement".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus