Etats-Unis : deux nouvelles espèces de dinosaures mises au jour

Par , publié le | modifié le
Sciences Le Machairoceratops cornusi, récemment découvert dans l'Utah.
Le Machairoceratops cornusi, récemment découvert dans l'Utah.

La grande famille des dinosaures s'agrandit et fait place à deux nouvelles espèces, dont l'une est attribuée à un chasseur amateur de fossiles.

Machairoceratops cronusi et Judith River sont les deux nouvelles espèces de dinosaures découvertes aux Etats-Unis. Si le premier a été mis au jours par des paléontologues confirmés, la découverte du second est due à un chasseur amateur de fossiles.

Judith River, découvert par un amateur de fossiles

Mais commençons par les fossiles de Judith River (baptisé scientifiquement Spiclypeus shipporum) retrouvés par Bill Ship, un physicien nucléaire en 2005. S'il a fallu attendre aussi longtemps pour que ce soit portée à notre connaissance cette découverte, c'est que, comme le pointe Le Figaro, "sa description et le choix de son nom scientifique, en hommage au patronyme du découvreur, n'ont été faits que récemment par l'équipe de Jordan Mallon, du Musée canadien de la nature à Ottawa".

Cet herbivore d'une longueur de 5 mètres évoluait il y a de cela 76 millions d'années. Pesant 4 tonnes, ce cousin des tricératops a la particularité d'être pourvu de 2 cornes au-dessus des yeux; celles-ci étaient alors tournées vers les côtés. Autre spécificité, la disposition spéciale des pointes de sa collerette.

Machairoceratops cronusi, découvert dans l'Utah

L'autre espèce découverte récemment vivait à peu près à la même époque, il y a 77 millions d'années. Machairoceratops cronusi devait peser entre 1 et 2 tonnes, et mesurer 6 à mètres de long. Erik Lund, principal inventeur de ce dinosaure, explique que ce qui fait son caractère unique "parmi les centrosaurinés, c'est qu'il il possédait également deux grandes cornes recourbées vers le bas situées derrière la tête et qui faisaient partie de la carapace osseuse protectrice de son cou".

De plus, il n'est pas fréquent de trouver des restes de cette famille de dinosaures, qui sont normalement mis au jour en Alsaka ou dans le Montana. "Même dans des endroits comme le nord-ouest américain, où un travail important de fouilles a été effectué ces 150 dernières années, on trouve encore de nouvelles espèces inconnues de la science", explique avec contentement l'autre découvreur Patrick O'Connor, de l'Université de l'Ohio.

Crédits photos : Vue d'artiste de Mike Skrepnick

Partager cet article

Pour en savoir plus