Etats-Unis : les derniers sondages avant le début des primaires

Par , publié le
International Donald Trump.
Donald Trump.

Lundi aura lieu, en Iowa, le premier tour des primaires pour les présidentielles américaines. Le point sur les derniers sondages avant cette première échéance électorale.

Comme d'accoutumé c'est l'Etat de l'Iowa qui ouvrira le long bal des primaires pour les élections présidentielles aux Etats-Unis. Cet Etat, très convoité par les hommes politiques, s'exprimera donc en premier en choisissant parmi les candidats de leur propre parti.

Deux duels au sommet pour ces élections

Côté républicains le duel entre Donald Trump et Ted Cruz devrait tenir le haut de l'affiche. Bien que Donald Trump devance nettement Ted Cruz dans les sondages, l'Iowa pourrait réserver une surprise. Cet état très conservateur pourrait effectivement désigner Ted Cruz, le texan évangéliste et ultraconservateur. Alors qu'au niveau national, Donald Trump dépasse les 40% d'intention de vote contre seulement 19% pour Ted Cruz, les sondages dans l'Iowa les donnent au coude à coude. Les dix autres candidats républicains ne dépassent pas les 10% d'intention de vote.

Côté démocrate, l'élection dans l'Iowa s'annonce là aussi très serrée. L'ex-première dame Hillary Clinton et Bernie Sanders sont eux aussi au coude à coude dans les sondages. Certains donnent Hillary Clinton légèrement en tête alors que le dernier sondage publié hier place son rival devant. Un seul autre candidat démocrate est en lice mais il ne recueille que très peu d'intentions de vote. Hillary Clinton a longtemps dominé les sondages mais ces derniers mois, son rival est venu se placer à sa hauteur dans les intentions de vote.

Un duel dans les urnes mais aussi en dehors des isoloirs

Les joutes verbales entre les principaux candidats n'ont pas cessées. Côté républicains, Donald Trump a multiplié les annonces fracassantes et les déclarations souvent considérées comme odieuses et très éloignées du politiquement correct. Le milliardaire a refusé hier de participer à un débat télévisé contre son principal adversaire au motif que la présentatrice ne lui plaisait pas.

Chez les démocrates, Hillary Clinton a déclaré de son côté être la seule à avoir les épaules pour assumer la présidentielle américaine de par son expérience, ce à quoi Bernie Sanders a sèchement répondu en rappelant toutes les erreurs de jugement de l'ex-première dame et ses idées guerrières.

Crédits photos : Ninian Reid - Flickr

Partager cet article

Pour en savoir plus