États-Unis : une adolescente aux urgences après que son python s'est coincé dans son oreille

Par , publié le
Insolite
Jeune américaine avec son python coincé dans son oreille

Une adolescent américaine a dû se rendre aux urgences pour déloger son python domestique du lobe de son oreille, où le serpent s'était ainsi coincé sans que la jeune femme ne s'en soit rendu compte.

C'est une mésaventure dont Ashley, adolescente américaine de 17 ans vivant dans l'Oregon (États-Unis), semble aujourd'hui davantage se réjouir que se désoler. La jeune femme possède un python royal domestique du nom de Bart. Comportement commun pour les serpents, Bart aime glisser et s'enrouler au contact de diverses matières.

Un jour, alors que sa propriétaire jouait avec lui sans ses bijoux, le python a profité d'un moment d'inattention de l'adolescente pour s'introduire dans le lobe droit de son oreille. Sur Facebook, Ashley explique que le temps qu'elle réalise ce qu'il venait de se passer, il était déjà trop tard pour qu'elle puisse réagir.

Python dans l'oreille : elle vit l'un des moments "les plus fous" de sa vie

En effet, il est apparu que Bart ne pouvait pas progresser davantage après un certain nombre de centimètres de son corps déjà entrés. Pire, il ne lui était apparemment pas possible de faire machine arrière. Ashley est donc partie aux urgences pour se le faire retirer.

Les photos de l'incident ont été prises par la jeune femme alors qu'elle patientait dans la salle d'attente. Pour elle, il s'agit tout simplement et "de loin de l'un des moments les plus fous de [sa] vie".

Le serpent retiré après une anesthésie locale

Ashley explique l'heureux dénouement du problème sur les réseaux sociaux : "Ils m'ont anesthésié l'oreille et utilisé des ficelles pour la tirer et l'étirer de plus en plus de façon à ce qu'ils puissent le sortir [NDLR : le python] sans lui faire de mal".

Si l'on ignore si Bart retiendra cette leçon pour ne plus s'aventurer une nouvelle fois dans l'oreille de sa maîtresse, cette dernière va probablement désormais le regarder d'un œil plus attentif. Ou, dans un souci de communion parfaite avec son animal, élargir son lobe déjà bien sollicité pour lui permettre d'accueillir correctement son python.

Crédits photos : capture d'écran - page Facebook d'Ashley Glawe

Partager cet article

Pour en savoir plus