Estrosi : un parcours semblable à celui de Stallone ?

Par , publié le
Politique Sylvester Stallone dans "Match retour"
Sylvester Stallone dans "Match retour"

Le maire de Nice Christian Estrosi a récemment comparé son parcours à celui de l'acteur Sylvester Stallone, rencontré en mai dernier à l'occasion d'une exposition des œuvres de Sly.

En mai dernier, la ville de Nice accueillait une exposition assez peu banale, puisque concernant des œuvres peintes par Sylvester Stallone lui-même. À cette occasion, l'acteur avait notamment rencontré le maire de Nice Christian Estrosi. Et il faut croire que ce contact a laissé de très bons souvenirs à l'élu des Républicains, lequel s'est exprimé sur le sujet dans le dernier numéro en date de Closer paru jeudi.

M. Estrosi y a ainsi indiqué avoir découvert "un artiste avec beaucoup d'émotion" et avec qui il partagerait visiblement un certain nombre de points communs : "Au fond, son parcours est le même que le mien : Sly est fils de Calabrais comme je suis fils de Perugia (ndlr : Pérouse, ville de la Région Ombrie située en Italie), nous avons des origines modestes, avons été propulsés dans un monde qui n'était pas le nôtre."

Estrosi sur Stallone : "au fond, son parcours est le même que le mien"

Et de considérer que cette modestie a probablement été, pour l'un comme pour l'autre, l'essence ayant permis à leurs carrières respectives d'en arriver au point où elles sont aujourd'hui : "C'est peut-être ce qui nous a donné la force et la volonté : cette rage qui surgit lorsqu'on vous regarde de manière méprisante."

L'amour familial en héritage

Le député des Alpes-Maritimes en a profité pour lancer une pique plus ou moins salée envers des adversaires que l'on soupçonne d'appartenir au Front national : "On ne m'a rien donné en héritage. Sauf bien sûr l'amour de ma famille. Alors qu'en face, on a un clan où se transmet la haine." Lors des élections régionales de décembre, Christian Estrosi sera ainsi notamment confronté à la député FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus