Estrosi refuse à nouveau de célébrer un mariage à Nice

Par , publié le
France
Christian Estrosi, maire de Nice

Christian Estrosi a annulé vendredi la célébration d'une union civile à Nice après avoir appris que le cortège du mariage avait commis des infractions au code de la route.

C'est la troisième fois en 3 ans que Christian Estrosi refuse de célébrer un mariage à Nice. Le maire de la ville a pris cette décision après avoir observé des "débordements, des infractions et des désobéissances à la loi" dans le cortège des futurs mariés.

Un troisième mariage annulé à Nice

Youssef et Nadia se sont présentés à la mairie de Nice à 14h vendredi mais après une heure d’attente dans les couloirs, le couple a été reçu par Christian Estrosi en personne. Le maire de la ville leur a alors annoncé la mauvaise nouvelle : leur mariage ne sera pas célébré à cause du comportement de leur cortège. L'élu a eu vent de ces comportements en visionnant les caméras de surveillance de la ville : "Excès de vitesse, conduite dangereuse, entrave à la circulation, circulation en contre sens, mise en danger de la vie d’autrui, comportements violents et gestes agressifs sont autant d’infractions qui m’ont obligé à recevoir les jeunes futurs mariés pour leur notifier l’annulation de la cérémonie de leur mariage", a-t-il écrit sur sa page Facebook. "Célébrer son mariage n’autorise pas tous les débordements, les infractions et les désobéissances à la loi !", n'oublie pas de rappeler le maire Les Républicains de Nice.

L'élu qui devait marier le couple s’appelle Auguste Vérola, il a également raconté à Nice-Matin avoir été insulté par des personnes appartenant au cortège : " J’ai dit à des individus qui sortaient le corps par la fenêtre de la voiture, si vous continuez à faire ça, on ne célèbre pas le mariage, l’un d’entre eux m’a répondu : vas te faire foutre, connard."

"on ne connaît pas les personnes qui ont fait ça"

Sur la vidéo disponible sur le compte Facebook de Christian Estrosi on peut voir un véhicule blanc prendre une voie en contresens, faire des demi-tours sur la Promenade des Anglais ainsi que des excès de vitesse le tout avec des passagers assis sur les fenêtres. Le couple est ressorti abattu de l’hôtel de ville, selon eux, les personnes ayant commis ces infractions n'ont rien à voir avec eux : "On n'était même pas dans le cortège avec eux, on a pris une autre route, on ne connaît pas les personnes qui ont fait ça", a expliqué le futur marié.

C'est la troisième fois que Christian Estrosi annule un mariage, en septembre dernier, le maire de la ville avait déjà annulé une union en raison d'un cortège jugé trop bruyant et ayant commis diverses infractions au code de la route.

Partager cet article

Pour en savoir plus