Essonne : un jeune mortellement poignardé pour avoir fumé dans le RER

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un Rer de la SNCF
Un Rer de la SNCF

Samedi matin, un jeune de 22 ans a été mortellement poignardé pour avoir fumé dans le RER C reliant Paris à Juvisy-sur-Orge, dans l'Essonne.

Le drame a eu lieu tôt samedi matin. Un jeune âgé de 22 ans a été poignardé à mort pour avoir fumé dans le RER C assurant la liaison entre Paris et Juvisy-sur-Orge (Essonne). Il est aux alentours de 6h20 et un RER arrive en gare de Juvisy. C'est à ce moment-là qu'une altercation aurait été observée entre un groupe d'une dizaine de jeunes fumeurs et un sexagénaire.

Le procureur D’Évry, cité par nos confrères du Parisien, indique qu'"après avoir subi des violences physiques, l’homme s’est emparé d’un couteau suisse qu’il avait dans sa poche et a frappé un des jeunes garçons du groupe. La victime, âgé de 22 ans, est décédée après son admission à l’hôpital de Juvisy-sur-Orge."

Poignardé dans l'Essonne : le meurtrier présumé en garde à vue

L'individu qui aurait poignardé le jeune, un homme de 64 ans, a été interpellé plus tard dans la matinée. Il habite dans l'Essonne à l'instar de sa victime. Le procureur ajoute que "l’auteur présumé du coup de couteau s’est spontanément présenté aux services de police. Il a été placé en garde à vue.

Les enquêteurs, après exploitation de la vidéosurveillance, audition de l’ensemble des protagonistes de cette affaire et analyse des constatations médicales, vont s’attacher à préciser les causes de cette altercation et les circonstances dans lesquelles le coup mortel a été porté."

Une enquête pour homicide involontaire

Le parquet D’Évry a ouvert une enquête pour homicide volontaire et violences volontaires aggravées, laquelle va être conduite par la brigade des réseaux ferrés de Paris. Il va notamment être question pour les enquêteurs de déterminer si le groupe de jeunes était effectivement en train de fumer dans le rame du RER au moments des faits, et si l'un ou plusieurs d'entre eux ont violenté le sexagénaire pour motiver celui-ci à sortir une arme blanche.

Crédits photos : Kiev.Victor / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus