Espagne : arrestation de deux Marocains suspectés de financer Daesh

Par , publié le
International
Une voiture de police espagnole.

Mercredi, la garde civile espagnole a annoncé l'arrestation en Catalogne de deux frères marocains, lesquels sont ainsi suspectés de financer Daesh.

La garde civile d'Espagne a fait l'annonce, en ce mercredi, de l'arrestation de deux frères marocains en Catalogne. Tous deux sont ainsi soupçonnés de financer et de coopérer avec Daesh. Âgé de 22 ans pour l'autre et de 33 ans pour l'autre, ces individus "faisaient parvenir des fonds aux administrateurs de Daesh".

Et les autorités ibériques de poursuivre en indiquant que ces sommes ont été utilisées pour "faciliter les déplacements" en direction des zones de combat des candidats au djihad. Et si l'on sait, comme le rapporte BFMTV.COM, que les deux hommes avaient un frère mort en Syrie, il n'a cependant pas été précisé quand les fonds ont été transmis et les montants engagés.

Financement présumé de Daesh : deux frères marocains suspectés

Comparativement à d'autres pays européens, l'Europe apparaît plutôt en retrait au niveau du nombre de combattants partant à l'étranger pour rejoindre le camp terroriste. Un rapport de l'Institut royal Elcano révèle qu'au mois d'avril dernier, 160 combattants auraient quitté l'Espagne pour aller gonfler les rangs de Daesh. Parmi eux, 29 auraient trouvé la mort sur place, quand 20 autres sont depuis revenus.

Un précédent observé en avril

Il est à rappeler que des faits semblables ont été relevés un peu plus tôt dans l'année en Espagne. En avril dernier, les forces de l'ordre du pays avaient ainsi annoncé l'arrestation, à Palma de Majorque (Baléares), d'un Marocain suspecté de recruter pour l'organisation terroriste.

Par voie de communiqué, le ministère espagnol de l'Intérieur aura déclaré à son sujet que l'individu "représentait une menace claire pour la sécurité nationale" par ses tentatives de recruter, au travers "des plateformes virtuelles et de communication", "de nouveaux aspirants au djihad en Syrie et en Irak, encourageant, incitant et facilitant leur voyage jusqu'à la zone de conflit afin de les intégrer par la suite dans les rangs de Daesh".

Crédits photos : Arseniy Krasnevsky / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus