Espace : une pluie de météores "spectaculaire" pour la semaine prochaine

Par , publié le
Sciences
Observer les étoiles filantes

Les astronomes nous annoncent le paroxysme d'une pluie de météores observable dans la nuit du 12 au 13 août 2015. Un spectacle que l'on nous promet "spectaculaire".

Chaque année, le mois d'août a droit à sa pluie de météores, bien moins préjudiciable cependant au niveau terrien qu'une averse de grêlons. Et en 2015, c'est dans la nuit du 12 au 13 août, soit en début de semaine prochaine, que cette pluie d'étoiles filantes promet d'être la plus impressionnante.

Quel que soit l'endroit où vous vous trouverez sur le globe, à condition toutefois d'avoir le ciel dans votre champ de vision, il vous sera possible d'assister à un spectacle que Morgan Hollis, astronome à la Royal Astronomical Society, nous décrit déjà de "spectaculaire".

Pluie de météores : rendez-vous dans la nuit du 12 au 13 août

Nos confrères du Soir s'étendent sur le pourquoi de cet évènement annuel. Il concerne la rencontre ayant lieu chaque année, entre la mi-juillet et la mi-août, entre la comète Swift-Tuttle et l'orbite terrestre. Les Perséides sont de petits caillots issus de cette comète. Jérémie Vaubaillon, astronome à l’Observatoire de Paris (IMCCE), informe les esprits vierges de cette information qu'"en rentrant dans notre monde, les Perséides [...] cognent dans les molécules de l’atmosphère et ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière". Et que "chaque caillot se transforme en étoile filante".

Un phénomène déjà visible

Le spectacle offert correspond à "la fin de son voyage, de sa vie", étant donné que "petit à petit, les molécules de l’air arrachent les atomes du caillot, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus". Et même si Clément Plantureux, chargé de mission à l’Association française de l’astronomie (AFA), précise que c'est entre le 12 et le 13 août "que la Terre passe vraiment au cœur du nuage et que l’on pourra voir le maximum d’étoiles filantes", ces dernières sont déjà visibles. Jérémie Vaubaillon ajoute que "le phénomène dure près de 2 semaines, le temps que la Terre traverse le nuage". Et pas de réel souci à avoir pour l'observation de cette pluie de météores puisqu'un œil nu, bien ouvert et en bon état de marche suffit.

Crédits photos : siraphat/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus