"Erreur 53" de l'iPhone : Apple n'agirait pas dans un souci de sécurité

Par , publié le
Mobile Photo d'illustration
Photo d'illustration

Si Apple affirme que l'"erreur 53" rencontrée par les possesseurs d'iPhone vise à protéger la sécurité de leurs clients, il semblerait toutefois que le blocage de l'appareil soit en fait dû à sa mise à jour.

Il y a un peu moins d'une semaine, nos confrères britanniques du Guardian révélaient que plusieurs milliers de clients d'Apple avaient vu leur iPhone bloqué après que celui-ci ait été réparé dans des boutiques non validées par la firme de Cupertino. La fameuse "erreur 53" qu'ont donc rencontrée de nombreux possesseurs d'iPhone 6 et iPhone 6 Plus.

Le constructeur s'est par la suite livré à une explication de ce blocage, que ZDNet France rapporte dans une version traduite : "Nous prenons la sécurité de la clientèle très au sérieux, et l’erreur 53 est le résultat de contrôles de sécurité visant à protéger nos clients. iOS vérifie que le capteur d'identification tactile de votre iPhone ou iPad correspond correctement avec les autres composants de votre appareil. Si iOS trouve une différence, la vérification échoue et ID Touch, y compris pour l’utilisation d’Apple Pay, est désactivée. Cette mesure de sécurité est nécessaire pour vous protéger votre appareil et éviter qu’un capteur d'identification tactile frauduleux soit utilisé. Si un client rencontre une Erreur 53, nous les encourageons à contacter l'assistance Apple."

iPhone bloqués : une "erreur 53" pour protéger les utilisateurs selon Apple

Des propos qui n'ont toutefois pas convaincu Jessa Jones, présentée comme une spécialiste de la réparation de téléphones mobiles (elle détient le service iPad Rehab). Pour elle, l'erreur 53 ne s'explique en rien par des pièces de rechange défectueuses. Ce serait donc la mise à jour qui rendrait les iPhone hors d'usage.

Une mise à jour possiblement invalidante

Quand un iPhone 6 est mis à jour, une vérification est censée s'opérer au niveau du capteur d'empreinte digitale d'origine codé avec la carte logique. En cas de signal non détecté, en raison par exemple du changement d'une pièce, l'erreur 53 fait son apparition accompagnée d'un blocage du smartphone. Et Jessa Jones d'affirmer pourtant que "l'erreur 53 n'est pas le résultat d'un processus de vérification de l'intégrité de tous les éléments de l'iPhone". On nous précise de même que le capteur d'empreinte digitale d'origine est pour ainsi dire irremplaçable, puisqu'un remplacement de celui-ci désactive les fonctionnalités Touch ID et Apple Pay. La suite de cette affaire pourrait, nous dit-on, avoir lieu devant les tribunaux, le cabinet d'avocats PCVA envisageant ainsi d'intenter un recours collectif contre Apple.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus