Équateur : une touriste normande retrouvée morte

Par , publié le
International Équateur
Équateur

Le corps sans vie d'une jeune touriste normande a été retrouvé en Équateur. La mort remonte à plus d'une semaine et la victime aurait été mutilée au niveau des parties génitales.

Les médiaux locaux parlent d'un corps sans vie découvert le 3 janvier dernier dans une rivière en Équateur. Une jeune touriste normande de 23 ans a ainsi été retrouvée morte à Atacames, une station balnéaire située au nord-ouest du pays. Elle est apparue dénudée et dans un état avancé de décomposition.

Se basant sur une information de Ouest France et du parquet de Caen, nos confrères du Parisien rapportent que la mort a eu lieu dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Pour Carole Etienne, procureure de la République à Caen, "on parle a minima d'un homicide volontaire". Mme Etienne qui "vient d'ouvrir une information judiciaire pour assassinat" dans le cadre d'un suivi d'information alors qu'une enquête a également été ouverte en Équateur.

Touriste normande retrouvée morte en Équateur : un jeune Colombien aurait avoué le meurtre

Tout en appelant à la prudence en raison de déclarations restant à confirmer, le parquet a de même communiqué sur les aveux d'un jeune Colombien de 24 ans, lequel aurait ainsi avoué le meurtre de la jeune femme. Celui-ci a passage été arrêté jeudi.

De possibles mutilations génitales

L'alerte aura été donnée par une jeune femme qui accompagnait la Normande. La procureure ajoute que cette dernière "devait aller se baigner avant de rejoindre son amie à l'hôtel mais [qu']elle n'est jamais rentrée". L'autopsie du corps de la victime aurait révélé plusieurs mutilations opérées au niveau des parties génitales.

Crédits photos : froggidonna / morgueFile

Partager cet article