Entre Free mobile et Bouygues Telecom, c’est la guerre ouverte

Par , publié le
Mobile Opérateurs mobiles
Opérateurs mobiles

L’entente entre Free mobile et les opérateurs est difficile. Ils ont donc décidé de résoudre leurs problèmes dans les médias. Chacun à leur tour, ils s'expriment et les réponses se font incisives.

La dernière tribune a été réalisée par le directeur général de Bouygues Telecom, Olivier Roussat. Dans cette publication, il attaque de plein fouet Free mobile en le qualifiant de « Robin des bois » ou encore de « pompier pyromane ». Ces querelles ne sont pas aux gouts de tout le monde puisque les salariés sont face à une situation complexe, celle de perdre leur emploi. Il est en effet reproché à l’opérateur de Free de « nier les risques qui pèsent sur l’emploi ». Xavier Niels serait ainsi à l’origine « de la situation qui déstabilise profondément un secteur d’avenir ».

Olivier Roussat est également contre l’idée de mettre en place un nouvel opérateur notamment pour tenter de faire baisser les prix, « les tarifs des forfaits mobiles en France avaient commencé à le faire fortement bien avant l’arrivée de Free sur le marché, avec la diminution des prix de gros des communications, fixés par le régulateur ». L’Arcep avait ainsi indiqué que les prix (avant la mise en place du réseau Free) avaient subi une baisse de 1.5% pendant l’année 2011.

Free Mobile est également attaqué sur d’autres points comme son investissement au sein du réseau français. Il aurait tendance à se reposer sur Orange en apportant le strict minimum. Face à cette situation, chaque opérateur se tire dans les pattes. Selon Olivier Roussat, la mode Free Mobile ne sera qu’éphémère, « les prix d’appel n’auront qu’un temps et il faudra bien un jour ou l’autre que le régulateur rétablisse une concurrence équitable, que l’on revienne à une situation saine qui obligera Free à investir dans son réseau mobile ».

Partager cet article

Pour en savoir plus