Sécurité routière : les enfants sont mal attachés

Par , publié le | modifié le
Société
Enfants attachés en voiture

Une enquête récente conduite par la Prévention Routière révèle que deux enfants sur trois sont mal attachés en voiture.

La proportion est difficilement négligeable. En juillet dernier, l'Association Prévention Routière (APR), le Laboratoire d’Accidentologie et de Biomécanique (LAB) et Bébé Confort se sont livrés à une enquête auprès de 466 enfants en voiture. Et de révéler aujourd'hui une observation pour le moins alarmante : 2 enfants sur trois sont mal attachés.

Comme l'indique l'infographie rapportée par 20minutes.fr, le plus grand nombre de cas relevés (45%) sont ceux où le siège auto est adapté à l'enfant sans pour autant que l'attachement soit correctement effectué. Les enfants bien retenus ne représentent finalement qu'une proportion de 34%, quand 11% n'ont pas droit à un siège adapté, 6% subissant la combinaison "siège auto mal adapté + erreurs identifiées" et 4% n'étant pas attachés du tout.

4% des enfants à bord de véhicule ne sont pas attachés

Les exemples les plus fréquents d'une mauvaise installation de l'enfant dans le siège auto se situent au niveau d'une tension insuffisante du harnais, d'un harnais vrillé ou encore d'épaules situées en dehors du harnais. Des manquements loin d'être mineurs puisque l'on nous dit que "52% des erreurs identifiées ont été qualifiées de sérieuses à critiques : pouvant créer des lésions graves en cas de collision".

50% des enfants de moins de 15 mois face à la route

On apprend de même que dans 50% des situations observées incluant un enfant de moins de 15 mois, celui-ci était face à la route. Pour rappel, il leur est recommandé de tourner le dos à la route pendant le trajet. Autre problème relevé, celui de l'oubli des parents quant à une désactivation des airbags frontaux. Or, ces derniers peuvent conduire à l'étouffement de l'enfant.

Une autre étude révélée en décembre dernier dans The Journal of Pediatrics nous informait qu'au moins un quart des enfants de moins de dix ans tués sur les routes, en qualité de passager, n'étaient pas attachés. L'APR rappelle pour sa part que chaque semaine, 340 enfants en voiture sont victimes d'accidents de la route.

Crédits photos : Sokolova Maryna / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus