Énergie : 8000 emplois menacés à cause de la lenteur de l’État

Par , publié le
Énergie Énergie : 8000 emplois menacés à cause de la lenteur de l\'État

Le gouvernement n’a pas versé aux syndicats département d’énergie les différentes subventions. Cette lenteur pourrait couter 8 000 emplois sur l’ensemble du réseau électrique français.

Le gouvernement doit attribuer des subventions, l’objectif étant de moderniser et d’entretenir le réseau en mettant en place des appels d’offres. Le versement de ces sommes n’a pas encore eu lieu, LeParisien déclare que cette situation crée « un incroyable imbroglio administratif ». Cette lenteur menace directement des milliers d’emplois dans une centaine d’entreprises.

Le fonctionnement a été modifié, EDF était en charge des fonds jusqu’en 2011, mais depuis cette année, c’est l’État qui a pris le relais. Ce changement avait été mis en place par le gouvernement Fillon, le but étant de clarifier de chacun des actifs (collectivités, prestataires, EDF). Le budget avait donc été réintégré dans celui de l’État. Cela pouvait paraitre pour une bonne idée, mais aujourd’hui le gouvernement n’assure pas la continuité des subventions.

Cette situation désastreuse pourrait donc supprimer 8 000 postes. Les syndicats ont peur, ce rapatriement du budget aurait la possibilité de causer « l’arrêt de mort », des PME locales qui sont spécialisées en basse et moyenne tension.

 

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Énergie : 8000 emplois menacés à cause de la lenteur de l’État sur 24Matins.fr