En Direct. Hollande et Merkel c’est pour le 15 mai

Par , publié le | modifié le
France François Fillon

Si la course à la présidentielle est finie la course au législative commence juste, François Hollande continue ses préparations pour son gouvernement.

François Hollande, futur président qui devrait rentrer en fonction le 15 mai, continue ses préparations. Hier François Hollande a reçut le président de l’UE Herman Van Rompuy avec Jean-Claude Juncker, le Premier ministre luxembourgeois et président de l’Eurogroupe.

François Hollande n’a pour le moment rien communiqué sur son futur gouvernement et sur son premier ministre. De son coté François Fillon a lui remis sa démission de son gouvernement au président sortant, Nicolas Sarkozy. Un dernier conseil de ministre émouvant, selon certains ministres, Nicolas Sarkozy a été «applaudi debout» par les 32 ministres et secrétaires d’Etat.

>> A lire : Nicolas Sarkozy, un personnage emblématique de la politique

Suivez les temps forts de la journée politique :

17h30. François hollande a annoncé qu’il rencontrera Angela Merkel à Berlin dès le 15 mai, après la passation de pouvoir avec Nicolas Sarkozy qui aura lieu le jour-même.

15h30. Nicolas Sarkozy a accepté la démission du gouvernement de François Fillon.

15h15. C’est Dmitri Medvedev, premier ministre de Vladimir Poutine, qui le remplacera pour le sommet du G8.

15h. Premier licenciement sous la présidence de François Hollande, Pierre Salviac journaliste sportif chez RTL a été remercié suite à un tweet sur Valérie Trierweiler jugé comme « sexiste vulgaire inqualifiable »

14h. L’entourage de François Hollande assure que tant que les prix des carburants baisseront il n’y aura pas de blocage des prix de l’essence. Promesse phare de François Hollande.

13h. François Fillon vient d’envoyer sa lettre de démission à l’Elysée. Elle devrait être transmise par un garde républicain en début d’apres-midi au président-sortant, Nicolas Sarkozy.

12h. Manuel Valls a rencontré DSK le soir du 1er tour chez l’écrivain Dan Franck, une rencontre discrète.

11h30. François Hollande commémore l’abolition de l’escalavage. En effet le nouveau président assiste à la cérémonie de la journée des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Ce matin, François Hollande a également visité l’exposition Monumenta 2012 au Grand Palais.

11h08. Les enfants Hollande ne seront pas présents à l’investiture de leur père a confirmé ce matin Ségolène Royal sur Canal+ « C’est François Hollande qui est élu président de la République, ce n’est pas une famille, c’est pas les amis, c’est pas les copains ».

10h30. L’UMP dévoile le nouveau slogan pour les législatives : « Choisissons la France » un mix entre deux propositions soumises par Jean-François Copé et Raffarin.

9h45. Jean-François Copé appelle le Parti radical de Jean-Louis Borloo à une nouvelle «collaboration».

9h10. Roselyne Bachelot au micro de Europe 1, interrogée sur le retrait de la vie politique de Nicolas Sarkozy, elle déclare «Même pas en rêve !, C’est impossible d’arrêter la politique, je suis sûre qu’il n’arrêtera pas la politique».

9h12. Pendant ce temps la en Grèce, après les conservateurs c’est au tour de la gauche radicale opposé aux mesures européennes, de renoncer à former un gouvernement.

8h34. Benoît Hamon sur la plateau de BFM-TV déclare qu’il existe bien un «rapport de force» entre Angela Merkel et François Hollande notamment à propos du pacte budgétaire en Europe

8h29. Michel Sapin est interrogé sur les plans sociaux sur France Inter, il pressenti pour être ministre de l’Economie. Questionné également sur l’Europe il déclare : «François Hollande leur explique sa position et il écoute leur position. Il informe et s’informe. Le jour venu, il y aura peu de temps pour prendre des décisions»

8h15. Cécile Duflot au micro de France Info. Encore une question sur un éventuel poste de ministre, réponse de Cécile Duflot : « On ne candidate pas à un poste de ministre, c’est le président qui décide. »

7h45. Jean-Vincent Placé invité de RTL, s’excuse au micro de Jean-Michel Apathie, des excuses « aux électeurs écologistes qui peuvent penser que notre journée consiste à courir après François Hollande».

Partager cet article

Pour en savoir plus