Emmanuel Macron soutenu par Corinne Lepage même si pas "écologiste"

Par , publié le
Politique
Corinne Lepage le mercredi 18 janvier 2017 sur RFI

L'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage a exprimé mercredi publiquement son soutien à Emmanuel Macron dans le cadre de la présidentielle, même si le candidat n'est pas écologiste comme elle.

L'ex-ministre de l'Économie et actuel candidat à la présidentielle Emmanuel Macron vient de recevoir le soutien d'un autre ancien pensionnaire du gouvernement, l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage. Celle qui est aujourd'hui présidente de CAP21/Le Rassemblement citoyen a expliqué aujourd'hui les raisons de son choix.

Auprès de nos confrères de RFI, Mme Lepage a indiqué que ce rapprochement est finalement assez récent : "C'est quelque chose, une aventure, si je puis dire, qui a commencé il y a plusieurs mois, au mois d'octobre, les premières discussions que nous avons eues."

Lepage derrière Macron : le même "positionnement politique"

Pourquoi ce ralliement ? Pour l'ancienne ministre, il se justifie pour commencer par une volonté commune de s'affranchir des traditionnels camps politiques : "Je dirais que d'abord, sur le plan du positionnement politique, c'est le même que le nôtre, c'est-à-dire, cette volonté d'essayer de trouver à réunir, au-delà de la droite et de la gauche, les gens qui partagent un même projet, parce qu'en réalité, on se rend compte que dans chaque camp, [...] les opposés de bord d'un camp sont finalement chacun plus proches du camp de l'autre."

Une démarche plus "moderne" que celle de Bayrou

Et si elle reconnaît que cette démarche a été celle de François Bayrou, Corinne Lepage évoque un caractère plus moderne pour celle employée par Emmanuel Macron, ainsi que "l'appel à la société civile" visiblement absent du projet du maire de Pau.

À la question de savoir pourquoi tous ces soutiens derrière un candidat au programme encore inconnu, l'ex-députée européenne a répondu qu'"il y a une méthode, il y a une personne, il y a aussi déjà un certain nombre de mesures d'un programme, dans le domaine économique et social..." Quand même bien Emmanuel Macron n'est pas, selon elle, écologiste : "C'est pas un écologiste, mais je dirais que l'immense majorité de la classe [politique] française n'est pas écologiste. Si nous étions majoritaires, ça se saurait. Donc mon objectif est de discuter avec lui, avec ses équipes, ce que nous faisons déjà depuis plusieurs semaines, et c'est quelqu'un d'ouvert".

Crédits photos : capture d'écran RFI

Partager cet article